Hydrolienne D10 Sabella

Parmi toutes ces technologies il a fallu choisir un modèle pour ce projet. Contrairement à leurs voisines les éoliennes, le choix n'est pas si simple. En effet, il n'est pas possible à l'heure actuelle de trouver des courbes de fonctionnement permettant de choisir la machine au rendement optimal pour une zone étudiée.

La sélection s'est donc basée sur deux critères :

  • hydroliennes bidirectionnelles qui permettrait d'exploiter le jusant (courant de marée descendante) et le flot (courant de marée montante)
  • accès aux caractéristiques de l'hydrolienne de la part de l'entreprise détentrice

Étant en contact avec un ingénieur chez Sabella, le choix s'est porté sur le modèle D10 Sabella (figure ci-dessous). Cette hydrolienne de 10 mètres de diamètre permet un fonctionnement bidirectionnel.

 

(Source : http://bretagnepolenaval.org/?titre=&mode=espace_info-news&id=1423)

 

Le concept d'hydrolienne sous-marine SABELLA se différencie des technologies qui émergent à travers le monde par sa simplicité d'implantation et sa robustesse. Ceci n'est pas négligeable en considérant l'hostilité du milieu dans lequel elle sera implantée, et permet de limiter à la fois les coûts de mise en place mais aussi de maintenance.

Ce modèle se caractérise par une configuration de turbines posées sur le fond marin, sans emprise en surface. Ces turbines sont stabilisées par gravité et/ou ancrées en fonction de la nature du fond.

Elles sont pré-orientées face aux courants de marée, et le profil de leurs pales symétriques permet de capter le flot et le jusant. Le rotor activé à faible vitesse (10 à 15 tr/min) par le flux de la marée, entraîne une génératrice dont la production électrique est exportée à la côte par un câble sous-marin ancré et ensouillé à son atterrage.

A l'instar d'une éolienne, un module de conversion transformation régule la production électrique issue de la génératrice "à vitesse variable" pour livrer un signal électrique conforme aux spécifications du réseau local.

Pour la turbine D10, Sabella renseigne quelques valeurs de puissance en fonction des vitesses de l'eau :

Puissances théoriques de la turbine D10
   Vitesses     Puissances
   2.5 m/s 0.3 MW
   3 m/s 0.5 MW
   3.5 m/s 0.75 MW
   4 m/s 1.1 MW