Conclusion de l'axe 2

 

Conclusion

‚Äč

Face au problème gigantesque qu'est celui de l'état écologique de la rivière Matanza-Riachuelo, il est important de limiter les pollutions contre lesquelles on souhaite lutter. Il est évident qu'il est impossible de tout faire d'une traite, il faut séquencer le long travail qui va consister à rendre une âme à cette rivière.

Cependant, il faut tenir compte du grand investissement financier nécessaire à résoudre notre problématique. D'un autre côté, les aménagements que nous proposons (ripisylves, extraction des sédiments) et notamment le traitement des sédiments pollués, vont créer des emplois et permettre de récupérer socialement les terres environnant le cours d'eau. De plus, d'un point de vue environnemental, la récupération des métaux et la valorisation des sédiments pour la production de briques offrent une alternative intéressante.

Après de nombreuses études, la technique de dragage des sédiments qui a été ici présentée a été retenue par l'organisme argentin ACUMAR comme étant la meilleure. Elle a obtenu un financement pour permettre des études supplémentaires et se développer. Le projet reste en phase d'étude.