Hypothèse sur les besoins en eau potable supplémentaires

Objectif : Cette partie a pour but de définir les besoins en eau supplémentaires engendrés par l'agrandissement du parc touristique définis précédemment et de dimensionner le volume du réservoir de stockage à partir duquel sera alimenté les nouveaux logements.

Volume d'eau potable supplémentaire :

L'agrandissement du parc touristique entraînerait la mise à disposition d'environ 4000 lits supplémentaires, avec une consommation journalière de 120 litres par lit.

Volume journalier d'eau potable supplémentaire à distribuer : 

$$V_{supplémentaire}=480\;m^3$$

Au vu de la localisation des nouveaux logements, l'eau sera acheminée au niveau de la station 1600 puis distribuée par gravité à partir d'un réservoir. Le réseau de distribution d'eau potable de la station 1600 ayant un rendement de 65%, le volume d'eau supplémentaire à acheminer sera de :

$$V_{supplémentaire\;à\;acheminer}=\frac{480}{0,65}=740\;m^3$$

Deux solutions sont possibles :

- capter l'eau dans la source des Mondes :

Le volume capté actuellement en période de pointe représente 70% du volume maximal autorisé par l'arrêté préfectoral de 2011. En prévision d'une révision future de cet arrêté, il a été décidé de ne pas étudier cette possibilité. 

- produire de l'eau potable à partir d'une nouvelle ressource en eau :

C'est la solution qui a été envisagée dans ce projet. L'eau sera pompée dans une nouvelle retenue collinaire (axe de travail du binôme 1) qui sera aussi utilisée pour l'extension du réseau d'enneigement artificiel de la station de ski du Puy Saint-Vincent (axe de travail du binôme 2). Le volume supplémentaire à acheminer de 740 m3 par jour correspond à un débit moyen de 30 m3/h. La station de traitement sera dimensionnée sur la base d'un débit de production de 35 m3/h soit 840 m3/jour.

 

Dimensionnement du réservoir de stockage ''Réservoir 1600 bis '' : 

Le bilan sur le réservoir 1600 actuellement présent montre qu'aucun volume supplémentaire ne peut transiter par celui-ci. Il faudra donc prévoir un nouveau réservoir de stockage, nommé "réservoir 1600 bis".

Tableau 1 - Estimation de la répartition de la consommation en eau du réservoir 1600 bis sur 24 heures
Plage horaire Q (m3/min)
00:00 - 06:00 0,128
06:00 - 10:00 1,120
10:00 - 16:00 0,420
16:00 - 22:00 0,933
22:00 - 00:00 0,315

En considérant une répartition de la consommation en eau au cours de la journée similaire à celle du réservoir 1600 (Tableau 1), on obtient la variation de volume suivante dans le réservoir 1600 bis (Figure 1):

Figure 1 - Estimation du volume d'eau dans le réservoir 1600 bis au cours d'une journée (t0 = 00:00)

Comme dans le réservoir 1600, le volume minimal obligatoire de réserve incendie de 100 m3 n'est pas respecté entre 20:30 et 00:00. Afin de maintenir ce volume minimum durant toute la journée, il faudrait un volume initial de 150 m3 dans le réservoir. Dans l'idéal, le volume du nouveau réservoir devra être de 300 m3.