Données météorologiques

Pour installer les canons à neige et assurer leur fonctionnement, il faut avoir une pression d'eau suffisante mais il faut également que l'environnement extérieur soit propice. Pour le choix 1 et le choix 2 que nous avons décrit dans la première partie dans la section Hypothèse d'agrandissement, les pistes supplémentaires à enneiger se situent à la même altitude, voire plus haute, que celles déjà enneigées. Il n'y a donc pas de problème. En revanche, pour le projet de la nouvelle piste, si c'est un projet bien concret et abouti, le projet ne parle pas de l'installation de canons à neige sur cette piste.

 

Dans la partie précédente, nous avons vu les conditions de création de la neige artificielle (voir paragraphe Fonctionnement des canons) à l'aide d'un tableau représentant la qualité de la neige en fonction de l'humidité de l'air et de la température. Connaissant ces conditions, nous avons décidé de relever les différentes températures humides en bas de la nouvelle piste (i.e à 1148 m) afin de voir si il serait possible, d'un point de vue météorologique, d'enneiger artificiellement cette piste :

Les relevés sont les relevés pris sur Météo Ciel où la station de mesure se situe à 1400m d'altitude. Chaque jour entre le 19 et le 22 février 2015 et entre le 4 mars et le 7 mars 2015 nous avons relevé sur le site les prévisions pour le jour suivant. Le modèle numérique utilisé est le modèle WRF, un autre modèle existe : le modèle GFS, mais les prévisions que nous avions avec le modèle GFS étaient seulement toutes les trois heures, ce qui n'était pas assez détaillé.

 Pour connaitre les valeurs à 1148m d'altitude nous sommes partis sur le principe que l'air perd 0,65°C tous les 100m. Ainsi la différence de température entre la station de mesure et le bas de la nouvelle piste est de 1,62°C. 

Le tableau ci-dessous récapitule les différentes températures humides au bas de la nouvelle piste : 

Figure 1 :Température humide pour deux périodes distinctes (février et mars) (Source : meteociel.fr)

Pour le graphe ci-dessus, nous avons adopté le même code couleur que dans la partie décrivant les plages de fonctionnement météorologiques des canons à neige. Ainsi, lorsque la case est en verte le fonctionnement du canon à neige est optimal, lorsque la case est colorée en jaune, alors la production de neige de culture est possible bien que la neige obtenue soit humide. Enfin, avec une température inférieure à 3°C, la production de neige artificielle n'est pas possible. 

Nous pouvons remarquer que la plupart du temps les canons  seraient susceptibles de fonctionner car leur température humide sur la piste est inférieure à -7°C pendant le mois de mars.

Il est donc cohérent de vouloir équiper la nouvelle piste de canons à neige.