Les données nécessaires pour dimensionner un puits

Pour déterminer la profondeur du forage, nous avons utilisé le compte-rendu d'un essai de forage réalisé dans la région d'Alès. La connaissance des différentes couches et la fraction massique du méthane dans celles-ci ont permis d'estimer que la zone favorable à l'exploitation du gaz de schiste se trouve à une profondeur de 4000m   

Bâtir un puits à une telle profondeur correspond à un investissement important, c’est pourquoi une étude minutieuse et soignée doit être planifiée et élaborée au préalable avant de procéder à sa réalisation. Définir le profil du puits et son architecture générale constitue la première étape. Nous allons effectuer maintenant la conception de l’architecture du notre forage et puits en plusieurs étapes, synthétisée par la préparation de pluisieurs documents :

- La proposition de forage : c'est le document de base établi dès qu’il y a possibilité de forer un puits. Ce document définit l’emplacement du forage, sa localisation, les objets du forage, et aussi la géologie.

- Le rapport d’implantation : il est établi lorsque la décision de forage est prise. C’est un document type cahier des charges, qui couvre l’ensemble des opérations à mener et permet de déterminer le budget de l’opération

- Le programme de forage et de tubage : cela représente une opération primordiale pour l’extraction du gaz de schiste. Cette étape d’une importance majeure consiste à choisir les caractéristiques de constructions de puits. Les caractéristiques à choisir sont les suivantes :

- Diamètre respectifs de trépans (forage) et des colonnes des tubes

- Nombre de colonnes et profondeurs de pose

- Hauteur à cimenter derrière les colonnes


Bibliographie

ESSO Rep,Rapport de fin de forage,1965