Binôme 2 : Réduction de la consommation d'eau

 

Binôme 2 : Réduction de la

consommation d'eau

 

Contexte

La consommation grandissante en eau, notamment dans les hôpitaux, ne doit pas être négligée. La ressource en eau s'amenuisant, des solutions pratiques et peu coûteuses doivent être imaginées afin d'enrayer ce problème. Ainsi, améliorer le gestion de l'eau dans les hôpitaux semble un axe d'étude primordial dans le cadre de ce projet de création d'un hôpital plus respectueux de l'environnement.

Une solution serait la réutilisation des eaux de pluie. Celles-ci pourraient être récupérées sur les toitures ou encore les parkings. Après un traitement adéquat, elles pourraient alimenter les toilettes des hôpitaux. En effet, cette eau n'a nullement besoin d'être potable et représente un vaste domaine d'utilisation. Cependant, d'après l'arrêté du 21 août 2008, la loi française actuelle interdit la réutilisation des eaux de pluie dans ce but. Nous avons tout de même choisi d'explorer cet axe puisque la législation allemande, par exemple, préconise ce type de solution dans même dans les établissements publics, y compris les hôpitaux (norme DIN 1989). Par ailleurs, la réglementation française pourrait évoluer dans les années futures face à cette problématique de plus en plus encombrante, dans le but de construire des hôpitaux plus respectueux de l'environnement et en écartant tout risque sanitaire comme la légionellose. Nous réalisons donc notre étude dans cette perspective.

 

Tableau 1 : Quantités d'eau récupérables selon les régions françaises, en L/m²

Source : Graf

Notre étude est donc légitime dans le sens où le Sud-Ouest est la région la plus arrosée.

Ainsi, nous avons choisi de suivre la législation allemande en ce qui concerne l'étude de la récupération des eaux pluviales et la législation française pour toutes les autres règles du milieu hospitalier.

 

Objectifs

Nos objectifs sont de trois ordres.

Dans un premier temps, il s'agit de réduire la consommation en eau de l'unité de cancérologie d'un hôpital "fictif", par la récupération et le traitement des eaux pluviales puis par la mise en place de dispositifs économiseurs d'eau au niveau des chasses d'eau. Notre hôpital se base sur des données réelles mais le travail que nous réaliserons sera adaptable à un nouvel hôpital. En effet, nous créerons un hôpital plus respectueux de l'environnement, tout en restant réaliste et en nous basant sur des données actuelles existantes. De la sorte, les données manquantes pourront être extrapolées.

Ensuite, un deuxième objectif est d'estimer les coûts de toutes nos solutions envisagées, afin d'être capable de proposer un étude réaliste, avec des coûts peu élevés face aux avantages procurés par les solutions.

Enfin, il faudra que l'on veille à effectuer une étude purement technique, et à étudier toutes les trames des solutions exploitées. Ainsi, notre travail aura une vraie valeur dans le sens où il pourra être utilisé "clés en main" par des chefs de projet d'un site hospitalier par exemple.

 


Plan du cahier des charges du binôme 2 :

Contexte et Objectifs           Méthodologie          Planning prévisionnel          Résultats attendus/Inconvénients/Relation binômes

    

Retour au menu des cahiers des charges de binômes