Binôme 4 : Etude de l'impact du rejet de molécules anticancéreuses

 

Binôme 4 : Étude de l'impact du rejet

de molécules anticancéreuses sur

l'environnement

 

 

Contexte

La première mise en évidence de la présence de substances médicamenteuses dans les eaux de rejet de stations d'épuration date de 1976 à Kansas City (Hignite et Azarnoff, 1976). C'est alors qu'on a pris conscience de l'importance de la problématique du rejet de substances potentiellement dangereuses dans l'environnement.

Grâce aux progrès effectués dans le domaine de l'analyse physico-chimique, la détermination de traces de  ces substances, comme les produits anti-cancéreux par exemple, a été largement accrue à l'échelle mondiale dans la dernière décennie. Ces études concernent en particulier les eaux superficielles et souterraines, les eaux résiduaires, les boues de station d'épuration (STEP) parfois valorisées pour les cultures, mais aussi les sols eux-mêmes (cf figure 1 ci après). Ces molécules s'ajoutent aux nombreux xénobiotiques, liés aux activités humaines, déjà décelés dans les hydrosystèmes continentaux (pesticides, détergents, métaux lourds...).

Figure 1 : Origines possibles de la présence de résidus pharmaceutiques dans l'environnement aquatique (source : Heberer, 2002)

Nous pouvons voir qu'il n'est pas exclu que les substances médicamenteuses, notamment les molécules anticancéreuses auxquelles on se concentrera à travers ce raisonnement, soient dotées d'un effet sur la faune et la flore avoisinantes et a fortiori sur la santé humaine qui en découle. En effet, après passage en STEP, ces substances ne sont pas entièrement éliminées et restent présentent dans le cours d'eau dans lequel elles sont rejetées, si elles sont dissoutes dans la phase aqueuse, ou dans les sols, si elles sont fixées aux boues d'épandage.

Dans ce contexte, il apparaît donc indispensable de dresser un compte-rendu le plus exhaustif possible des molécules anticancéreuses détectées dans les eaux de surface et souterraines ainsi que dans les sols. Nous pourrons grâce à cela identifier les molécules les plus problématiques.

Nous savons d'ores et déjà que certaines substances médicamenteuses ont un impact non négligeable sur la biocénose, notamment en matière de antibiorésistance ou encore de modifications endocriniennes irréversibles pouvant subvenir au cours d'une exposition chronique avec des faibles concentrations. Ici, l'impact des molécules anticancéreuses sera avant tout cancérigène, mutagène et reprotoxique.

 

Objectifs

En premier lieu, pour s'imprégner correctement de l'origine et du devenir des molécules anticancéreuses dans l'environnement, nous effectuerons une recherches bibliographique au sujet de ces entités afin de dresser une "fiche technique" de chacune. Ainsi, en recherchant leurs caractéristiques (durée de demi-vie, hydrophilie, dégradabilité ...), on pourra présager leur futur comportement au cours des processus de traitement et lors du rejet.

Nous pourrons ainsi réaliser une simulation du devenir de ces molécules et de leurs métabolites dans l'environnement, soit après déversement dans un cours d'eau, soit après épandage sur des sols agricoles. Nous verrons ainsi jusqu'à quelle distance et durant combien de temps ces molécules représenterons un danger pour la faune et la flore à leur contact.

Toutefois, afin de procéder à l'évaluation qualitative et quantitative des risques associés à la rencontre d'une substance médicamenteuse, il conviendra d'effectuer trois études:

  • Étude de sa nocivité intrinsèque,
  • Portrait des connaissances associées à la relation dose-effet,
  • Estimation des expositions (concernant l'espèce humaine et les écosystèmes)

Enfin, après avoir déterminé en association avec le binôme 3 les différents traitements que nous pouvons mettre en place pour améliorer le taux d'abattement de ces molécules anticancéreuses en station d'épuration, nous tenterons de mesurer l'impact de ces derniers et de conclure quant à l'intérêt de ces traitements.

 


Plan du cahier des charges du binôme 4 :

Contexte/Objectifs           Méthodologie           Planning prévisionnel          Résultats attendus/Limites/Relation binômes

    

Retour au menu des cahiers des charges de binômes