Méthodologie

 

Méthodologie

 

Nous allons ici présenter les différentes étapes de notre étude, que nous avons représentées sur la figure ci-dessous.

Figure 2 : Représentation des tâches à effectuer (Source personnelle)

 

1. Bilan des contaminants

La première étape de notre étude consistera à la recherche des caractéristiques des contaminants issus de l'unité de cancérologie d'un hôpital. Ainsi, après une première identification des molécules rejetées, nous réaliserons une fiche technique de chacune. Cette étape nous permettra de cibler notre objet d'étude et de mieux connaître les effluents que nous devrons traiter.

 

2. Détermination de l'impact sur l'environnement

Suite à l'identification des molécules en jeu, nous nous intéresserons à leur niveau de toxicité afin de déterminer leur impact plus ou moins néfaste sur l'environnement. Trois systèmes seront ainsi analysés : l'atmosphère, le sol et les milieux aquatiques. Nous verrons ainsi les effets du rejet des polluants sur la faune et la flore. Il faut préciser que l'analyse des rejets atmosphériques sont ici pris en compte dans le cadre des émissions lors de l'incinération de MNU (Médicaments Non Utilisés) issus du pôle Cancérologie. Le traitement de ces rejets ne sera pas pris en compte par la suite car nous nous concentrerons sur le traitement des effluents liquides.

 

3. Techniques de modélisation

Le but est d'apporter une plus-value de réalisation à notre étude. Ainsi, en prenant appui sur les caractéristiques des effluents que nous aurons préalablement recherchés, nous modéliserons leur comportement (transport, dégradation et effet) dans l'environnement.

Dans le cas des molécules rejetées dans un cours d'eau, nous représenterons, à l'aide d'un logiciel de représentation hydrologique, le panache de rejet de la molécule en jeu et sa diffusion dans le cours d'eau. On pourra ainsi estimer jusqu'à quelle distance elle persiste à une concentration supérieure au seuil de toxicité.

Pour les molécules anticancéreuses incorporées aux boues de STEP, nous tenterons de modéliser leur devenir dans un sol après épandage de ces boues. Nous ferons alors appel au savoir de l'équipe de l'UMR de Montpellier qui travaille sur ce type de modélisation dans le cas de pesticides.

Nous pourrons ainsi rendre compte plus concrètement du risque engendré par ce rejet.

 

4. Comparaison des impacts avec ou sans traitement

Cette étape nécessitera une collaboration avec le binôme 3 puisque nous aurons besoin de leur résultats d'étude (techniques de traitement mises en place) afin  de mesurer la différence d'impacts sur l'environnement dans les taux de rejets des molécules polluantes. En fonction des valeurs obtenues, nous pourrons alors démontrer l'efficacité de ces traitements pour la protection de la faune et la flore en contact avec les rejets.

 

 


Contexte/Objectifs           Méthodologie           Planning prévisionnel          Résultats attendus/Limites/Relation binômes

    

Retour au menu des cahiers des charges de binômes