Récupération des eaux pluviales

 

Récupération des eaux pluviales

 

Note : Par la suite, nous distinguerons les termes eau météorite et eau pluviale. En effet, l'eau pluviale représente l'eau qui ruisselle sur les toitures notamment, tandis que l'eau météorite ou eau de pluie englobe l'eau qui n'a pas ruisselé.

 

Récupérer les eaux pluviales afin de les réutiliser est un geste citoyen qui permet notamment de limiter le ruissellement et par conséquent d'éviter les risques d'inondations ou encore de ne pas puiser en excès dans les nappes phréatiques. En outre, la ville de Toulouse, site désigné pour accueillir notre hôpital, possède un réseau d'assainissement unitaire. A ce titre, la récupération des eaux pluviales est encore plus valorisable puisque cette eau est réutilisée et la surcharge des stations d'épuration en cas de fortes pluies est limitée.

Notre travail se base notamment sur le système de récupération des eaux pluviales mis en place à l'Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT) depuis 2009. Toutefois, des modifications y ont été apportées afin de se placer dans un cadre plus économe en énergie, avec des traitements plus poussés et de maintenance plus simple.

La gestion du stock d'eau n'est pas chose aisée. En effet, de fortes variabilités sont observées, que ce soit au niveau de la demande en eau de l'hôpital ou en ce qui concerne l'apport d'eau pluviale. Les besoins peuvent varier journalièrement et mensuellement, et dépendent de facteurs que nous ne maîtrisons pas, comme le taux d'occupation des lits qui peut fortement évoluer.
C'est pour cette raison que le dimensionnement de la cuve de stockage doit se faire de la manière la plus juste possible afin de pouvoir alimenter le plus longtemps possible les sanitaires, sans avoir à recourir à l'eau potable de réserve.
Cette dernière est prévue par la loi et est indispensable en cas de longue période sèche.

Par ailleurs, un traitement est obligatoire pour éliminer la turbidité, la couleur ou encore les micro-organismes pathogènes de l'eau. Une chaîne de traitement comprenant plusieurs filtres et un traitement aux ultra-violets sera mise en place.

Enfin, une maintenance régulière des éléments de traitement et de la cuve permet de conserver ce système d'avenir dans le temps.

 

Notre travail se décompose en plusieurs études :

 

 


Plan du menu "Réduction de la consommation en eau"

Plan du bâtiment                Consommation eau                Récupération eaux pluviales                  Simulation                Bilan  

 

Retour au menu "Projet"                                                                                       Vers "Simulation"