Résultats - Limites - Relations binômes

 

Résultats attendus

Au cours notre projet, nous tenterons d'effectuer un diagnostic de l'impact des effluents hospitalier sur l'environnement. A comparer avec cela, nous tenterons d'anticiper les modifications engendrées par la mise en place de traitements des eaux. Ces traitements seront le fruit d'une réflexion commune entre notre groupe et le binôme 3.

Ainsi, nous espérons pouvoir mettre en évidence les risques liées au molécules anticancéreuses lorsqu'elles sont rejetées dans l'environnement, mais aussi leur comportement, les interactions qu'elles développent avec la microflore et les métabolites qui se forment au cours de leur transfert de la sortie de l'hôpital à leur dégradation dans l'environnement.

Nous pourrons donc mettre en évidence l'importance des traitements pour la protection de l'environnement et de la santé humaine.

 

 

Limites de notre étude

Comme chaque projet, notre étude comporte quelques zones d'ombre.

Dans un premier temps, nous seront obligés de nous cantonner à l'étude de quelques molécules, toutes les substances médicamenteuses ne pouvant pas être étudiées au cours d'un seul projet.

Ensuite, il est important de préciser que les valeurs que nous utiliserons présenterons une certaine marge d'erreur. Ceci s'explique principalement par le fait que les données chiffrées sont assez peu disponibles, les mesures n'étant réalisées que dans le cas de travaux d'étude et presque jamais en sortie de station d'épuration. De plus, il s'agit ici d'une problématique récente, la plupart des projets, tels que le "Plan National de surveillance des résidus de médicaments dans les eaux", sont très récents, ici il a pour objectif une édition en 2015.

Nous tenterons donc de minimiser l'impact de ces limites pour notre étude. Nous pensons en effet que l'intérêt principal de ce projet est de montrer une méthode potentielle de suivi de l'impact de molécules anticancéreuses, même si des précisions pourraient être apportées dans le cadre d'un projet plus long et disposant de davantage de moyens.

 

 

Relations avec les autres binômes

Il apparaît évident que nous seront amenés à communiquer avec l'ensemble des binômes afin de maintenir l'unité de notre objet d'étude.

Dans le cadre de notre travail en particulier, c'est surtout avec le binôme 3 que l'essentiel des échanges se réalisera. C'est en effet avec eux que nous nous entendrons sur les principales molécules anti-cancéreuses que nous étudierons. De plus, c'est à la suite de leur travail que nous choisirons les techniques de traitement à mettre en place, ce qui influera sur les concentrations en polluant à la sortie de l'unité de traitement. 

 

 


Plan du cahier des charges du binôme 2 :

Contexte et objectifs          Méthodologie           Planning prévisionnel          Résultats attendus/Limites/Relation binômes

    

Retour au menu des cahiers des charges de binômes                                                        Vers "Projet"