1. Etat des lieux de la situation actuelle

 

Une situation actuelle instable et risquée

 

     Balancée d'une part par l'érosion de la côte sud-ouest des Bas-Champs du Vimeu et l'ensablement de la Baie de la Somme au Nord par progradation, la géomorphologie de la partie méridionale de la Picardie n'est pas fixée. De part les enjeux relatifs aux espaces côtiers, l'Homme a tendance aujourd'hui à caractériser cette évolution de dégradation du milieu côtier en se référant à l'accentuation des risques naturels dans cette zone. En effet, la détérioration du cordon de galets par exemple augmente considérablement la probabilité que les Bas-Champs du Vimeu soient submergés lors d'un épisode extrême.

Un futur incertain

     Les prévisionnistes s'accordant tous sur une montée du niveau marin ainsi qu'un réchauffement des eaux, les courants hydro-sédimentaires marins vont continuer d'évoluer dans les années à venir. En plus de cette modification du transport des sédiments, les zones touchées par l'érosion et l'ensablement vont elles aussi changer la Manche gagnant du terrain sur les terres emergées.

Ce constat pose ainsi le problème de la pertinence du maintien de la digue à l'avenir dans ce contexte évolutif.

Etat des lieux de la situation actuelle du point de vue sédimentaire

1.1.De l'érosion de la Baie de la Somme au recul du trait de côte 

1.2. Un comblement de la baie contrastant avec l'érosion de la zone 

1.3. Les paramètres influençant la balance entre le recul du trait de côte et le comblement de la baie 

1.4. Conclusion : Un bilan alarmant 


Accueil du projet

Étude hydro-sédimentaire

0. Présentation des outils utilisés          1. Etat des lieux           2. Maintien de la digue           3. Conclusion et analyse critique du travail