2.1 Analyse géographique et climatique

Occupation des sols

Le Hâble d’Ault est constituée de marais (environ 400 ha), comprenant un vaste réseau de fossés de drainage. Deux étangs d’eau douce principaux sont présents sur la zone(nord 34.4 ha et sud 26.5 ha). La zone humide s’étend au total sur environ 470 ha. Dans cette zone, on peut distinguer un cours d’eau, la Haulle de longueur 5.8 km. A la sortie de la zone humide, le canal de Cayeux permet d’évacuer les eaux drainées vers la baie de Somme.

Pour étudier le fonctionnement hydrologique du Hâble d’Ault, nous allons nous intéresser au bassin versant de la zone humide. Il est constitué de la partie Sud des Bas Champs de Cayeux. Sa surface est d’environ 22 km². Il est composé de terres agricoles non irriguées, principalement des champs de céréales sur 14 km². Près des marais, on trouve aussi des prairies sur 3 km², ce sont des prés-salés ou "mollières" en picard. On trouve aussi des zones appelées “tissus urbains discontinus” sur 0.8 km² qui sont, au sud ouest un morceau du village d’Onival, Friaucourt au sud est , Woignarue à l’est et le hameau de Hautebut au dessus. Il est intéressant de noter l’absence d’arbres, ce qui nous permet de négliger l’interception dans notre bilan.

 

 

 

Climatologie et précipitations

 

La zone se situe dans un climat océanique.

La station météorologique la plus proche est celle de la commune de Abbeville et sert de référence pour les données climatiques et nous allons donc utiliser ces données pour nos bilans hydrologiques. Les données dont nous disposons sont des données journalières.

La région est caractérisée par des pluies fréquentes (environ 126 jours annuels de pluie) et prolongées mais d’intensité moyenne, de l’ordre de 800 mm par an. Le premier trimestre de l’année est le plus sec, le plus humide étant le dernier. D’un mois sur l’autre, on observe une assez faible variabilité de la pluviométrie.

 

La température annuelle est de 10°C en moyenne. Le mois de janvier est le plus froid (normale mensuelle minimale : 2°C) et le mois d’août est le plus chaud (normale mensuelle maximale : 22°C). Les hivers sont doux et en été les températures évoluent rapidement en fonction des passages de fronts perturbés. L’amplitude quotidienne des températures reste relativement faible (7,1°C).

Dans l’ensemble, les vents les plus fréquents en toutes saisons et toutes forces confondues sont de secteur Ouest (SW à NW) et dans une moindre mesure de Nord-Est, en fin de printemps essentiellement. Les vents les plus forts, supérieurs à 7 Beaufort (15 m/s), sont observés de septembre à mars.

 

 

 

 


Accueil du projet

2.1 Analyse géographique et climatique

2.2 Estimation des composantes du cycle de l'eau 

2.3 Caractérisation des échanges entre les eaux de surface et le sous sol

2.4 Bilan hydrologique

2.5 Inventaire des habitats et espèces

Étude des Bas Champs et de la zone humide le Hâble d'Ault

1. Présentation de la zone 2. Etat des lieux 3. Estimation des conséquences de la dépoldérisation   4. Conclusions