2.5 Inventaire des habitats et des espèces

Afin de mieux appréhender les enjeux écologiques liés aux zones humides et comprendre le rapport direct avec le bilan hydrologique de notre zone d’étude, nous allons faire un état des lieux des habitats présents, eux mêmes définis par les espèces animales et végétales qui s’y trouvent. Nous essayerons de caractériser de manière plus approfondie les habitats par rapport aux nécessités des espèces d'intérêt écologique  nationale ou internationale que l’on peut seulement trouver dans ce type de zones humides. Ainsi  nous essayerons de comprendre les conséquences des modifications des milieux naturels sur ces espèces.(augmentation de salinité,modification des sols,profondeurs des eaux,disparition de végétation).

 

Habitats

Il existe un grand nombre de types de milieux humides et chaque milieu humide peut être classifié en différents unités écologiques. Diverses classifications de portée nationale et internationale existent. Parmi ces classifications nous trouvons la classification RAMSAR, Natura 2000 et Corinne Biotope. Nous avons choisi  de baser la typologie des habitats sur cette dernière base de données qui correspond à celle utilisée pour les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique(ZNIEFF). La totalité des Bas Champs de Vimeu (900Ha) possède au total douze types d’habitats répartis comme suit:

 

Source: Inventaire National du Patrimoine Naturel INPN

 

L'appellation “milieux déterminants” dans le sens de la ZNIEFF caractérise les milieux particulièrement intéressants sur le plan patrimonial pour la région considérée. Il s’agit donc des milieux où on peut trouver des espèces originales, typiques, rares ou localisés en Picardie ou en France. On constate que parmi les habitats des Bas Cahmps de Vimeu, ceux dits déterminants correspondent aux milieux des zones humides du Hâble d’Ault. On décide de les  décrire selon leurs dimensions, leur apport en eau,certaines caractéristiques physiques, leur faune et leur végétation dominante comme il est explicité dans le tableau ci-dessous.

 

 

 

Espèces déterminantes et besoins

 

Dans la zone du Hâble d’Ault il existe 125 espèces dites déterminantes d’après l’INPN que l’on peut classifier par rapport à leur niveau de prospection comme suit.

 

Source: Inventaire National du Patrimoine Naturel INPN

 

Ainsi on décide de fixer l’importance des habitats par rapport à  un certain nombre d’espèces animales, notamment les oiseaux et  les anatidés, et un certain nombre d’espèces végétales. Pour ce faire nous restreignons les espèces de notre étude et leurs habitats aux espèces de la réserve de chasse et de faune sauvage du Hâble d’Ault (60 Ha).

 


Accueil du projet

2.1 Analyse géographique et climatique

2.2 Estimation des composantes du cycle de l'eau 

2.3 Caractérisation des échanges verticaux entre les eaux de surface et le sous sol

2.4 Bilan hydrologique

2.5 Inventaire des habitats et espèces

Étude des Bas Champs et de la zone humide le Hâble d'Ault

1. Présentation de la zone 2. Etat des lieux 3. Estimation des conséquences de la dépoldérisation   4. Conclusions