2.3 a) Description hydrogéologique de la zone

La nappe appelée Nappe de la Craie de la vallée de la Somme aval constitue l’intégralité du sous sol picard. C’est un aquifère presque entièrement constitué de craie, reposant sur un support argilo-marneux. Sous les Bas Champs, une couche de sédiments granuleuse et perméable rend la nappe de la Craie captive. Il semble donc que sous les Bas-Champs, cette nappe ne connaisse pas de variabilité de niveau ou d'échanges importants.

Il existe sous les Bas-Champs une nappe aquifère superficielle libre qui se trouve à faible profondeur, environ 1 à 2 m du sol. Cette nappe affleure dans les plans d’eau (étangs, mares de chasse), les fossés et les zones inondées en hiver. Sa profondeur est d'environ 7 m. Le réservoir est constitué par des sédiments et limons peu argileux et de faible granulométrie. Cette nappe s’écoule très peu et très faiblement. La nappe est alimentée par les précipitations. La surface piézométrique de la nappevarie très peu. Cette nappe, bien que proche de la mer, n'est pas influencée par la marée. Lorsque les Bas Champs sont inondés par la mer, les échanges entre la surface et le sol entraîne une modification de la composition de l’eau qui peut être légèrement saumâtre. La fine couche de sol entre la zone humide et la nappe est une zone insaturée mais très proche de la saturation s'étendant sur quelques mètres de profondeur. 

 

Les aquifères littoraux de la région Picarde

Source

Une nappe libre est un milieu poreux qui n’est saturé que sur une certaine hauteur et est surmontée d’un milieu poreux non-saturé. Son épaisseur saturée est variable selon les saisons, expliquant qu'en saison humide elle puisse affleurer à la surface des sols. La nappe est généralement limitée vers le bas par un substratum imperméable. Elle est alimentée sur toute sa surface, directement par infiltration dans les sols. Toute variation de la charge va entraîner un mouvement de la surface libre qui, en saturant ou désaturant le milieu poreux, va stocker ou déstocker de l’eau.

 

2.3 a) Description hydrogéologique de la zone

2.3 b) Etude en régime permanent des échanges souterrains sous les étangs

2.3 c) Modélisation des échanges entre la surface et le sous sol

 


Accueil du projet

 

2.1 Analyse géographique et climatique

2.2 Estimation des composantes du cycle de l'eau 

2.3 Caractérisation des échanges entre les eaux de surface et le sous sol

2.4 Bilan hydrologique

2.5 Inventaire des habitats et espèces

 

Étude des Bas Champs et de la zone humide le Hâble d'Ault

1. Présentation de la zone 2. Etat des lieux 3. Estimation des conséquences de la dépoldérisation   4. Conclusions