2.4 a) Bilan volumique

Dans cette partie nous souhaitons mettre en évidence les volumes échangés en 2011. Nous distinguerons donc les volumes en entrée de notre système "zone humide"  et les volumes en sortie.

Le volume entrant

Il représente les volumes apportés aux zones humides par ruissellement depuis tout le bassin versant vers la zone d'étude et la pluie directe dans la zone. Le volume entrant total en 2011 est de 1,0801.107 m3 soit 1.0801.1010  litres. Le pourcentage mensuel des apports en entrée est représentée ci-dessous.

Le volume sortant

Le volume sortant est notamment représenté par le volume évapotranspiré.On rappelle que par faute de données on considère que les volumes infiltrés dans le sol font partie de la réserve de la zone d'étude ainsi que les volumes sortant par les canaux.(Cf. )
 Ci-dessous la part du volume évapotranspiré mensuel dans l'année 2011.

Volume de stock

Ci-dessous la portion de perte et de gain en stock durant l'année 2011. Sachant que ce stock comprend les débits de canaux,l'infiltration dans le sol et l'apport net de stock dans le système d'étude.

 

 

2.4 a) Bilan volumique

2.4 b) Rôle des processus hydrologiques

 


Accueil du projet

 

2.1 Analyse géographique et climatique

2.2 Estimation des composantes du cycle de l'eau 

2.3 Caractérisation des échanges entre les eaux de surface et le sous sol

2.4 Bilan hydrologique

2.5 Inventaire des habitats et espèces

 

Étude des Bas Champs et de la zone humide le Hâble d'Ault

 

1. Présentation de la zone 2. Etat des lieux 3. Estimation des conséquences de la dépoldérisation   4. Conclusions