3. Conclusion et analyse critique du travail

Analyse critique du travail effectué

  • Exploitation des données brutes

 

      L'ordonnancement du travail prévu en amont de l'étude a quelque peu été modifié au fur et à mesure de l'avancement de l'étude afin de mieux s'adapter aux aléas liés à la récupération des données par exemple. En effet, nous avions largement sous-estimé le temps nécessaire à l'accession des informations indispensables à notre travail.

      De plus le traitement des données brutes a requis une attention plus importante que celle envisagée au début. Le MNT fourni, quoique de bonne précision (résolution à 25 m) a dû être retravaillé pour coller au mieux à la réalité. Ainsi, certains points correspondant à la digue ont dû être relevé et les lacs creusés. Par la suite, une adaptation du maillage de la zone en découlant a dû être menée en fonction des logiciels utilisés afin d'optimiser les résultats de l'étude.

  • Exploitation des données brutes

      En cumulé du retard dû au traitement des données brutes, plusieurs tâches non prévues ont été conduites. Nous avions mal jugé des relations de dépendance vis-à-vis du binôme en charge de l'étude de la zone inondée. Leurs résultats ont été utilisés en entrée de notre modélisation mais certains de leurs fichiers ont dû être redéfini au bon format selon les exigences des logiciels ARTEMIS et SISYPHE.

      De plus, il est apparu nécessaire de travailler sous ARTEMIS afin de modéliser la houle. Cette étude, bien que nécessaire et très informative, a été très coûteuse en temps et nous a mis dans l'incapacité de débuter réellement l'étude hydro-sédimentaire.

 

Conclusion de l'étude hydro-sédimentaire

      Bien qu'aucune étude hydro-sédimentaire n'ai été conduite a proprement parlé, l'analyse sous ARTEMIS nous permet aujourd'hui de penser que la houle n'est pas le moteur principal du transport sédimentaire le long des Bas-Champs. Cependant de part sa force, le déferlement pourrait être une des causes de l'érosion de la digue de Cayeux-sur-mer. Pour limiter ce phénomène, la mise en place d'ouvrages pour casser les vagues en amont de la digue serait peut-être judicieux.

     Cependant, présentant un véritable enjeux économique et environnemental compte tenu de la valeur du bâti sur les Bas-Champs du Vimeu et le coût d'entretien de la digue, une étude hydro-sédimentaire a proprement parlé est indispensable pour se prononcer sur la pertinence à long terme de la dépoldérisation de cette zone.

 


Accueil du projet

Étude hydro-sédimentaire

0. Présentation des outils utilisés          1. Etat des lieux           2. Maintien de la digue            3. Conclusion