5. Modélisation avec les deux breches

Dans cette seconde partie, nous avons modélisé l'arrivée d'eau par deux brèches de 100m abaissant la digue à 2m de hauteur. L'emplacement de ces deux brèches a été choisi en utilisant la carte des précédentes inondations qui avaient eu lieu dans la zone :

Nous avons effectué la simulation dans les mêmes conditions que la partie précédente.Nous obtenons les résultats suivant (cliquer sur l'image pour pouvoir voir l'animation) :

Nous pouvons observer que l'eau envahit très vite la zone du Hable d'Ault, notamment la zone des deux lacs. Les hauteurs d'eau obtenues et l'expansion spatiale sont plus importantes que dans le cas d'ouverture avec une seule brèche. La hauteur d'eau moyenne se trouve autour de 60 cm. Certaines zones sont épargnées, elles correspondent à de petits plateaux qui ne sont pas sensible à l'inondation.

Une autre information importante que nous pouvons tirer de cette modélisation est que la ville de Cayeux sur mer, semble toujours épargnée. En effet au bout de trois jours d'inondation dans les conditions préalablement citées, l'eau n'atteint pas la ville de Cayeux. Cependant, l'eau atteint des zones environnantes habitées et détruit les infrastructures permettant de rejoindre la côte. La zone des marais serait elle envahie d'eau salée.

Par ailleurs on peut voir que la zone au sud du domaine est très sensible à l'inondation. En effet la hauteur d'eau atteint 3 m dans cette zone. Dans la cas d'une dépoldérisation il faudra suivre cette zone attentivement. La faune et la flore de cette zone seront complètement modifiées, ainsi que les activités socio-économiques qui en découlent.

 

 


Précédent 4. Modélisation avec une brèche                                                     Suivant 6. Ajout d'une digue pour protéger Cayeux

Accueil du projet

 

Étude de la zone inondable

1. Etat des lieux  2. Mise en place du modèle  3. Validation du modèle

4. Modélisation avec une brèche  5. Modélisation avec deux brèches

6. Ajout d'une digue pour protéger Cayeux  7. Conclusion