7. Conclusion

Malgré les difficultés rencontrées dans cette étude nous trouvons des résultats qui nous permettent de conclure quand à une possible dépoldérisation de la zone.

Après avoir cherché des données d'altimétrie nous nous sommes vite rendu compte que toutes les données que nous pourrions obtenir ne seraient pas assez précises pour rendre compte parfaitement de la topographie de la zone. Nous avons du rajouter manuellement les digues ainsi que les lacs qui n'étaient pas pris en compte à cause d'une résolution pas suffisante. Nous avons ensuite créer manuellement des brèches pour simuler l'inondation.

Nous sommes ensuite passés à la phase de calcul proprement dite et nous avons pu vérifier à l'aide des données disponibles sur la tempête de 1990 que notre simulation donnait de bons résultats. Ainsi les eaux envahissent une grande partie des Bas-Champs mais n'ont pas l'air d'arriver jusqu'à Cayeux. Cependant, d'autres zones habitées situées au niveau des zones inondées se doivent d'être protégée. Il est donc nécessaire de créer une seconde digue de protection qui sera moins sujette à l'érosion que cette première.

En ce qui concerne le choix du nombre de brèches pour la digue existante nous privilégions l'ouverture avec une seule brèche. En effet l'abaissement serait plus aisé et la zone inondée est quasiment la même que dans le cas de deux brèches, surtout si on se place sur du long terme. La principale différence concerne les zones sensibles du sud moins affectées avec une seule brèche. Pour confirmer cette conclusion, il faudrait simuler sur une plus longue période.

Les simulations obtenues  avec la digue de protection sont très encourageantes si l'on veut dépoldériser les Bas-Champs. En effet on restreint la zone inondée en cas de tempête ou non et on contrôle totalement cette zone. Le coût de cette dépoldérisation reste l'inondation quasiment permanente des marais qui constituent une zone dont la faune et la flore sont d'une richesse importante.

 

Source

 


Accueil projet

Etude de la zone inondable

1. Etat des lieux  2. Mise en place du modèle  3. Validation du modèle

4. Modélisation avec une brèche  5. Modélisation avec deux brèches

6. Ajout d'une digue pour protéger Cayeux  7.Conclusion