6.1 Cas normal

Dans un premier temps, nous soumettons la nouvelle digue à un marnage de 10m et une houle ordinaire de 1m d'amplitude. La simulation est effectuée sur 3.5 jours.

 

Cas une brèche :

Nous reprenons le cas précédent d'une brèche crée dans le cordon de galet (voir la partie 4). Nous pouvons voir que la digue de protection retient l'inondation. L'image correspondant au temps de fin de simulation. Vous pouvez accéder à la vidéo en cliquant dessus.

 

Nous pouvons noter que l'inondation envahit petit à petit la zone des marais. Cette inondation est stoppée grâce à la digue nouvellement créé. Les hauteurs d'eau restent dans le même ordre de grandeur, 30 cm en moyenne. Ainsi les objectifs de protection sont atteints.

Nous allons maintenant vérifier que cette digue peut protéger Cayeux dans le cas d'ouverture de la digue avec deux brèches.

 

Cas deux brèches

Nous reprenons les deux brèches crées précédemment. L'image ci-dessous montre l'ampleur de l'inondation après 3 jours et demi de simulation (cliquer sur l'image pour voir l'évolution) :

 

L'eau pénètre plus dans les terres notamment au sud du domaine. Le phénomène de vidange étant moins prononcé, l'inondation est plus rapide. Comme précédemment, on peut noter la zone sensible au sud où la hauteur d'eau est très importante. On note également une augmentation de la hauteur d'eau au niveau de la digue, cette hauteur reste cependant inférieur à la hauteur de la digue.

La digue au nord retient complètement les eaux et protège donc bien Cayeux et ses environs. Elle semble ainsi correctement dimensionnée pour le cas de houle ordinaire.

 


                                                                                                                                                                                Suivant 6.2 Cas tempête

Retour 6. Ajout d'une digue pour protéger Cayeux