État des lieux

Actuellement, le polder des bas-champs de Cayeux est protégé de la mer par une digue littorale longue de 8 km entre Cayeux sur mer et Ault.

Photo aérienne de la digue des bas champs - Source: Altimage

 

Cette digue est quasiment uniforme sur toute longueur, et peut être définie sur tout son linéaire par le profil type suivant:

Profil type de la digue des Bas-Champs - Source: Artélia (Sogreah)

 

La couche de surface, constituée de galets de diamètre moyen d=5cm, est très fortement érodée par un fort courant de houle de direction nord-est, parallèle à la plage, appelé courant de longshore (Héquette & Rufin-Soler, 2007).

Cette érosion rapide de la couche superficielle fragilise dangereusement la tenue structurelle de la digue, et génère par conséquent des coûts d'entretien très importants afin d'assurer la sécurité de l'ouvrage: le rechargement en galets sur toute la longueur de la digue coûte annuellement environ 400 000€ (Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard).

De plus, la montée du niveau de la mer (3.1 mm par an (± 0.7) au cours de ces dix dernières années (Parry & al., 2007)) devrait encore amplifier cette érosion et donc augmenter les coûts d'entretien.

 


Suivant: Problématique et objectifs

Accueil du projet