1. Etat des lieux

Les Bas-Champs de Cayeux constituent un espace d'environs 45 km² à l'interface entre le plateau du Vimeu et les côtes de La Manche. Un cordon de galet naturel les protège de la mer à l'ouest alors qu'à l'est une falaise morte, reliant Ault-Onival au Cap Hornu, correspond à la limite occidentale du plateau du Vimeu. L'altitude moyenne des Bas champs se situe à 2.5m sous le niveau des marées de vives eaux à fort coefficient. Cette altitude implique un risque de submersion important.

Depuis le XIVeme siècle, l'homme a voulu conquérir des terres sur la mer. Pour cela de nombreuses digues ont vu le jour successivement. Aujourd'hui, le cordon de galet constituant la digue atteint une largeur moyenne au sommet de 20m et une hauteur de plus de 10m.

De part sa dynamique côtière, ce territoire subit deux phénomènes physiques distincts. De la ville de Ault-Onival jusqu'à Cayeux sur Mer, ville située au nord ouest des Bas-Champs, le cordon de galet constituant la digue subit une érosion importante à l'origine de l'amaigrissement du cordon et de son recul vers l'est. Au contraire, la zone située au nord de Cayeux est une zone d'accrétion  où l'accumulation de galets favorise l'allongement de la pointe vers l'estuaire. Cette dynamique fragilise la zone située au sud des Bas-Champ et augmente le risque d'inondation. Pour limiter l'érosion de la digue, 80 épis ont été mis en place entre Ault et Cayeux et la digue est rechargée d'environs 80000 m3 de galets par an.

 

Source  : http://www.vertigo.revues.org/index162.html

C.f. également la bibliographie

 

 


Suivant 2. Mise en place du modèle

 Accueil du projet

 

Étude de la zone inondable

1. Etat des lieux  2. Mise en place du modèle  3. Validation du modèle

4. Modélisation avec une brèche  5. Modélisation avec deux brèches

6. Ajout d'une digue pour protéger Cayeux  7. Conclusion