Introduction

Source

 

 

 

Ainsi selon certaines prévisions peu optimistes, plus de 150 millions de personnes devront émigrer d'ici à 20 ans en raison du grignotage des terres émergées par les océans. Suite à ce constat et la conférence de Rio de 1992, plus d'une cinquantaine de pays ont adopté un programme de gestion intégrée des zones côtières (GIZC) afin de préserver cet espace en impliquant les industriels et les populations exerçant une forte pression sur la zone ou encore les associations locales.

 

 

Source                                                   

A l'heure actuelle, plusieurs solutions ont été identifiées pour gérer le trait de côte au mieux. Parmi elles, la fixation consiste dans le maintien de la géomorphologie actuelle du littoral à l'aide du rechargement de plages en sédiments et de consolidation des digues existantes. La dépoldérisation ou retrait contrôlé constitue une alternative. Cette stratégie vise à reculer la digue protégeant un territoire pour permettre à la mer de pénétrer dans les terres arrières et de limiter ainsi le risque lié à une rupture de l'ouvrage.


Accueil du projet                                                                                                      Avant projet