Objectifs et résultats attendus

Objectifs et résultats attendus

Comme son nom l'indique, la procédure de recul stratégique consiste à concéder une partie des terres le long de la ligne de côte. Le but de ce groupe est donc de modéliser l'avancée de l'eau sans la digue. Les résultats obtenus seront couplés à l'étude de la tempête de 1990 afin de se rendre compte de l'impact d'un événement extrême. En partenariat avec le binôme 1, plusieurs scénarios seront étudiés, chacun correspondant à un mode d'ouverture différent (une ou plusieurs brèches, pose d'écluses ou destruction partielle de la digue....). Les résultats obtenus seront ensuite comparés avec la caractérisation des terrains situés en aval de la digue actuelle (friches, marais, terres agricoles, zone industrielle, zone habitée...). Un étude des zones peu sensibles concernées par du transport sédimentaire sera effectuée en parallèle du travail du binôme 3. La conjugaison de ces travaux permettra de juger en partie de la faisabilité du projet de depoldérisation. Elle permettra de plus de cerner les populations concernées par le projet et d'appréhender l'origine de la controverse actuelle.

Dans une seconde partie, une étude de l'évolution des débits des différents canaux parcourant la Baie sera envisagée afin de rendre compte des conséquences de l'inondation.

 

Accueil    1. Objectifs et résultats attendus    2. Méthologie et outils mis en place     3. Récupération des données  

4. Organigramme