Chapitre 3 : Conception d'un réseau d'assainissement

Chapitre 3 : Solutions d'assainissement collectif

 

Bien que l'idée même d'un système d'assainissement collectif, pour des petites localités en milieu rural de la Mauritanie, soit inconcevable pour le gouvernement Mauritanien, nous avons souhaité étudier la faisabilité de ce système. Ainsi, après avoir proposé une gamme de solutions d'assainissement autonome, nous allons maintenant tenter de proposer une solution d'assainissement collectif qui soit la plus adaptée possible à la situation en Mauritanie.

Notre idée est d'installer des latrines publiques dans les points stratégiques des villages (École, case de santé, marché, maison du chef de village). Celles-ci seraient ensuite connectées à un réseau de collecte des eaux usées, lui même se déversant dans un bassin de lagunage pour le traitement des effluents.

Nous avions initialement pensé concevoir un réseau à faible diamètre, moins coûteux qu'un système d'assainissement collectif classique. Ce réseau à faible diamètre ne peut marcher qu'avec un dispositif de fosse qui permet d'envoyer seulement les déchets liquides dans le réseau, les déchets solides quand à eux seraient traités séparément. Une latrine avec fosse à roulette était alors envisagée (cliquez ici pour plus de détails sur le dispositif). Après réflexion, l'utilisation d'un tel réseau paraissait limitée car il ne permet de faire transiter que des liquides c'est a dire de l'urine. Ce déchet est peu pathogène et peut facilement être traité sans station d'épuration et même être utilisé comme fertilisant directement. Cette solution est donc écartée car elle serait trop onéreuse pour le résultat obtenu.

La solution que nous avons retenue est donc un réseau de collecte "classique" des eaux usées, et séparatif (on n'inclut pas les eaux pluviales, qui sont de toutes façons négligeables dans la plus grande partie de l'année). Voué à recevoir le moins d'entretien possible, compte tenu des compétences et des moyens locaux, notre réseau est dimensionné pour fonctionner en écoulement gravitaire. Il ne fonctionnera donc que dans les localités où la pente est suffisante. Pour les villages non pentus, il paraît inenvisageable de concevoir un tel réseau et il est préférable d'opter pour des systèmes d'assainissement autonome.

Le réseau se jette ensuite dans une station de traitement qui sera un bassin de lagunage dans notre cas. Cette station devant se trouver dans un point bas, il nous faut déterminer quel est le niveau d'eau dans les oueds alentours en cas de forte pluie, et donc étudier la réponse hydrologique du bassin versant, pour s'assurer que le niveau d'eau ne peut atteindre le lagunage, et le faire déborder.

 

Pour parvenir à réaliser notre étude de solution d'assainissement collectif, nous l' avons séparée en trois parties :

- 1) L'étude du bassin versant et de sa réponse hydrologique.

- 2) La conception et le dimensionnement du réseau d'assainissement.

- 3) Le dimensionnement du bassin de lagunage.

 

Retour au plan de l'étude des solutions d'assainissement