La Mauritanie

                                     

              

La Mauritanie, également appelée République islamique de Mauritanie, est un pays du Maghreb situé dans le Nord-Ouest de l'Afrique. Sa superficie est de 1 030 700 km² et elle se divise en quatre régions naturelles :

- le Sahara, long désert sablonneux situé le long de la côte atlantique ;

- la région centrale composée de nombreux plateaux ;

- la vallée de la frontière Sud du pays, creusée par le fleuve Sénégal ;

- la région du Karakoro.

Le climat de la Mauritanie est très aride, ce qui explique sa faible densité de population. On peut néanmoins diviser le pays en trois régions climatiques :

- la région située dans l'extrême Sud du pays, la plus arrosée. Elle reçoit des précipitations supérieures à 500 mm. Elle correspond à la limite septentrionale de la savane sèche et offre les meilleures conditions climatiques mauritaniennes pour la culture sous pluies et le pâturage ;

- la région des sols où les précipitations sont comprises entre 225 et 500 mm ;

- et le reste du pays, où la pluviométrie moyenne est inférieure à 225 mm.

Il existe trois saisons :

- novembre à avril : saison des vents de sables ;

- mai à juillet : l'harmattan, vent du nord-est, chaud et sec ;

- août à octobre : l'hivernage, avec des orages et des pluies courtes mais abondantes.

La Mauritanie est un pays en voie de développement. Encore 40 % de sa population vit sous le seuil de pauvreté. La moitié vit d'agriculture et d'élevage, mais beaucoup de nomades ont fui le milieu rural pour se rapprocher des centres urbains. Les cultures se divisent en 4 classes :

- la culture pluviale : elle désigne les cultures qui dépendent directement de la pluviométrie, prépondérantes dans le pays. Elles comprennent le sorgho, le mil, le maïs, le niébé, les pastèques, ... ;

- la culture de décrue : celle-ci se fonde sur l'exploitation des zones inondables de la crue du fleuve Sénégal et de ses affluents. Elle comprend essentiellement le sorgho, le maïs, mais aussi la pastèque et le niébé ;

- la culture irriguée : elle se traduit par l'expansion des techniques culturales modernes et l'utilisation d'engrais et de pesticides. La culture du riz constitue la plus importante part de la culture irriguée ;

- la culture oasienne : dattes, palmiers, ...

 

Le gouvernement mauritanien, actuellement présidé par Mohamed Ould Abdel Aziz, souhaite réduire la pauvreté, améliorer l'éducation et la santé de la population.

 

 

Précédent : Notre site d'étude

Suivant : La région du Gorgol

Retour au plan du projet