L'Arborloo

L'Arborloo

La toilette la plus simple, utilisant le processus de compostage, est l'Arborloo, encore appelée "toilette à compost à fosse unique" ou "latrine mobile à fosse unique".

Le principe est extrêmement simple, la construction est peu coûteuse et offre des avantages tant sur le plan sanitaire qu'économique. L'Arborloo se compose d'une fosse peu profonde (envrion 1 à 1,5 m de profondeur) et d'une latrine à emplacement provisoire. Cette dernière est constituée d'un soubassement, d'une dalle et d'une superstructure. Elle change d'emplacement tous les 6 à 12 mois.

Le fond de la fosse est tapissé de feuilles avant la première utilisation. L'usager ajoute de la matière organique (terre, cendres, feuilles, ...) après chaque utilisation afin de générer du compost mais aussi de réduire de manière considérable les odeurs et le nombre de mouches. Lorsque la fosse est presque remplie, la dalle et la superstructure sont déplacées au-dessus d'une nouvelle fosse (vide) et la fosse quasiment pleine est remplie de terre. Le plus souvent, on y plante un arbre, de préférence un arbre fruitier, pour bénéficier des avantages du compost.

Le fonctionnement est décrit sur le schéma ci-dessous :

(Source : Peter Morgan, Toilets that make compost : Low-cost, sanitary toilets that produce valuable compost for crops in an african context, 2007)

Du fait qu'on plante un arbre fruitier après utilisation de l'Arborloo, ce système est surtout utilisé dans les climats tropicaux à tempérés. Néanmoins, la présence de compost permet d'être moins exigeant sur la qualité du sol, et même un sol sableux comme celui de la région de Gorgol peut permettre le développement de l'arbre, surtout si celui-ci est planté juste avant la saison des pluies.

Retour