Objectifs

Axes de travail

 

  1. Étude hydrologique globale : Cela parait difficile à réaliser, par manque de données. Il faudrait réunir les données suivantes : pluviométrie, morphologie du terrain, occupation des sols en amont, les dispositifs de stockage et d'amenée d'eau en amont etc. Sous réserve que nous trouvions ces données assez rapidement, nous aimerions faire une étude hydrologique du bassin versant du fleuve Sénégal.

  2. Étude de la ressource en eau :  Si l'axe de travail précédent est réalisé, celui-ci en découle directement, car nous aurons alors tout de suite les débit amont et aval du fleuve, l'état des nappes phréatiques et les prévisions sur l'état futures de la ressource. Il s'agit alors d'ajouter la consommation de l'eau, en listant les besoins en eau de la population et du monde agricole, afin de faire un bilan hydrologique locale de la zone des villages étudiés.

  3. Choix de la prise d'eau : Nous prévoyons d'étudier les deux solutions proposés à l'heure actuelle pour prendre de l'eau : pompage direct dans le fleuve ou forage puis pompage dans les nappes phréatiques. Nous  aimerions aussi effectuer quelque recherches sur d'autres dispositifs existants que nous pourrions adapter ici.

  4. Gestion durable de la ressource : Il faut effectuer une étude sur l'utilisation locale de la ressource et le moyen dont elle est gérée par la population. Il s'agit de l'axe de travail le plus important qui doit chapeauter tous les autres afin d'avoir un projet efficace et durable.

Remarque : L'axe 3 rejoint les travaux des monômes 1 et 2, qui s'occupent respectivement de la potabilisation, qui dépend du type de pompage, et du dimensionnement du réseau d'eau potable, qui est sensible à la pression d'entrée, aux positionnements des sources et au points de stockage.

Retour au plan du cahier des charges

Suite : Méthodes et besoins