Analyse des résultats

4. Étude en champ lointain

c. Analyse des résultats

Les résultats obtenus sont visible sur la figure suivante. Ils représentent l'étendue de la nappe de sel après 2,5 jours de simulation. Le dégradé de couleurs représente la concentration en sel de l'eau. Le bleu foncé est la concentration initiale de l'eau de mer : 35g.L-1. La concentration maximale est obtenue aux alentours proches des diffuseurs, environ 40 g.L-1 de sel. Le bleu le plus clair représente une variation de concentration de un à deux gramme de sel par litre. Cette variation est tout à fait tolérable, elle est de l'ordre de grandeur de la variabilité naturelle de la salinité de l'eau de mer.

   

D'après nos résultats la saumure se diffuse très rapidement dans l'eau de mer et les variations de concentration ne sont pas très importante devant les 273. g.L-1 initiale que nous rejetons. Cette diffusion qui semble trop rapide peut venir de plusieurs points.

Tout d'abord, nous n'effectuons notre simulation que pour quelques jours. Le rejet se ferait au débit moyen de 800 m³.h-1 en permanence. Il est donc tout à fait possible que cette saumure se dépose sur le fond marin et stagne pendant un moment malgré les courants de marée et les courants de houle. Nous nous contentons donc de rechercher un cas permanent dans un cas très simplifié.

Nous pouvons également évoquer notre modèle de turbulence. Le modèle de turbulence verticale peut sembler correct, il est recommandé dans le manuel de Telemac3d. Toutefois, le modèle de turbulence horizontale n'est pas du tout calé. Nous n'avons pas eu le temps de le confronter aux résultats de l'étude en champ proche. Il serait intéressant, et plus correct, d'ajuster le coefficient de diffusivité turbulente horizontale en fonction des résultats de l'étude en champ proche.

Notre étude est loin d'être complète mais présente un premier modèle opérationnel sous Telemac3d qui ne demande plus qu'à être affiné. L'installation et la prise en main du logiciel n'a pas été évidente sans assistance. Le fonctionnement de Telemac3d est bien différent des modèles de à deux dimensions, nous avons été dans l'obligation d'étudier avec attention l'ensemble de la documentation du logiciel ainsi que la théorie qui l'accompagne. Nous n'avons donc que quelques précisons à ajouter sur les modèles adoptés, des paramètres à ajuster afin que le modèle de dilution de la saumure soit pleinement opérationnel. Cela est déjà un résultat à part entière !

 

 

 

Sommaire du chapitre                                                                                                                                                             Sommaire

Haut de page