Binôme 1 : Étude faunistique et floristique de la zone de construction de la canalisation acheminant l'eau

Binôme 1 :

Étude faunistique et floristique de la zone de

construction de la canalisation acheminant l'eau

 

Les cavités prévues pour le stockage de gaz naturel sont construites par dissolution du sel présent dans le sol, en souterrain. La réalisation de ce procédé comprend un rejet de saumure (eau très très chargée en sel) en mer à un débit moyen estimé à environ 800m3/h. Cette eau est principalement composée de sel naturel à des teneurs avoisinant 250 g/l[1].

 

1. Problématiques :

Réelles :

  • rupture de nappes phréatiques lors des terrassements de pose des saumoducs, nuisance pour les animaux et plantes.      
  • les dommages des flores et faunes marines à cause des rejets de saumure en mer                                                                                                                                                          

Potentielles : en cas de fuites aux saumoducs, destructions de toute végétation et stérilisation des sols pour plusieurs années, surtout si c'est la canalisation de rejet contenant de la saumure.

2. Objectifs :

Dans le cadre du projet long, nous souhaitons préciser que nos objectifs diffèrent de ceux d'une étude d'impact. Nous avons choisi de placer notre travail comme pré-étude. Ce travail permet de mettre en avant les enjeux de la région des Landes. La comparaison entre point zéro et après mise en fonctionnement des canalisations n'est pas envisagé. Nous souhaitons faire une étude sur les lieux de rejets possibles de la saumure en présentant les enjeux locaux.

Voici nos objectifs dans notre travail :

  • Trouver les zones faunistiques et floristiques les plus sensibles
  • Cartographier les zones sensibles et enjeux : anthropiques et naturelles
  • Proposer un endroit où rejeter les eaux

3. Étapes de réalisation :

1.        Étudier les topographiques de la zone d’étude, les caractéristiques des plantes et animaux sur le littoral (espèces marines et terrestres)

  • Travail sur carte IGN, sur MNT
  • Recueil de données sur la faune et la flore (associations, mairies, …)
  • Recherche de données sur les conditions de vie et de protection des espèces
  • Réglementation relative à la loi littorale à étudier

2.        Rédaction sur les caractéristiques de la faune, flore marine.

3.        Rédaction sur les caractéristiques de la faune et flore terrestre des espaces proches plage

4.        Modélisation de l’impact de l’intrusion d’eau salée dans le sol au niveau de la côte (modélisation sur Bigflow, en variant les paramètres, changer la localisation de fuite)

5.        Fixer les zones plus sensibles 

6.        Rédaction sur les impacts en général, marin et terrestre

7.        Avis sur des itinéraires de canalisation pour l’arrivée sur la côte

4. Calendrier prévisionnel :

  • Prise de contacts avec des associations locales: 3 jours
  • Rcherche de données: 5 jours
  • Cartographie des enjeux: 6 jours
  • Modélisation BIGFLOW: 7 jours
  • Analyse des impacts: 6 jours
  • Couclusion générales communes: 4 jours
  • Réduction du rapport: 27 jours
  • Préparation de la présentation: 5 jours

Diagramme de Gant du binôme 1

5. Logiciels utilisés

  • Bigflow
  • ArcGIS
  • ArcMAP

 

Cahier des charges                                                                                                                                                                   Binôme 2

Haut de page