Cadre de l'étude

1. Cadre de l'étude

a. Le domaine d'étude

Nous allons limiter l'étude du rejet de saumure aux différents sites proposés par le binôme 1. Nous espérons, grâce à notre étude, trouver un site optimal pour le rejet des produits de lessivage. Les sites potentiels de rejet sont situés au large de Vieux-Bouceau-les-Bains et au large de Moliets.

b. Les données du problème

L'expérience acquise avec l'installation croissante d'usines de dessalement nous laisse penser qu'il est préférable de rejeter la saumure le plus au large possible [1][2]. Il est également préférable, pour les quantités que nous allons rejeter, d'utiliser un diffuseur [1]. Nous considérerons donc un diffuseur d'une cinquantaine de mètres de long, situé à 1,5 km des côtes rejetant 800 m3.h-1.

Nous pouvons retrouver dans le tableau suivant les caractéristiques de la saumure et de l'eau de mer que nous nous sommes fixées pour notre étude. La masse volumique de l'eau est fonction de sa salinité, de sa température et de la pression. Elle est définie très précisément par l'équation d'état de l'eau de mer de l'UNESCO [3].

A 15 mètres de fond : Eau de mer Saumure
Salinité (g.L-1) 35 250
Température (°C) 10 15
Pression (bar) 1,5 1,5
Masse volumique (kg.m-3) 1027 1206

Nous avons choisi de répartir un diffuseur tous les cinq mètres sur la conduite de cinquante mètres. Nous évacuons donc un débit de 80 m3.h-1 par diffuseur à une vitesse fixée à 5 m.s-1 pour des conditions de mélange intéressante [4]. Nous obtenons donc des diffuseurs d'un diamètre de sortie de 7,5 cm.

 

Sommaire                                                                                                                                      Théorie des jets

Haut de page