Congélation

Congélation


1. Présentation   -  2. Avantages et inconvénients


1. Présentation

Il est possible de dessaler l'eau par congélation. La température de congélation est quasiment indépendante de la pression. Plus la concentration en sels est élevée et plus la température de solidification de l'eau est faible. Alors qu'elle est de 0°C pour de l'eau pure, elle descend à -2°C pour l'eau de mer et -4°C pour une eau qui a une concentration en sels deux fois supérieure à celle de l'eau de mer.

Le principe repose sur le fait qu'une fraction de l'eau salée s'enrichit en sels lors de la congélation d'eau pure. Il existe trois étapes:

  • la congélation partielle de l'eau à dessaler
  • la séparation des cristaux de glace et de la saumure
  • la fusion des cristaux de glace pour obtenir l'eau douce à l'état liquide

Le dessalement peut se faire par congélation naturelle dans les régions où la température de l'air demeure suffisamment longtemps inférieure à la température de congélation de l'eau à traiter. Dans le cas échéant, une congélation artificielle est envisageable.

 

2. Avantages et inconvénients

La congélation comporte des avantages:

  • les appareillages sont moins exposés à la corrosion à de faibles températures comparativement aux températures d'ébullition atteintes lors de l'évaporation de l'eau
  • il n'y a pas de problèmes d'entartrage car les sels restent dissous à faible température
  • l'eau douce obtenue est bien minéralisée et bien aérée ce qui constitue une excellente boisson

Elle présente cependant quelques inconvénients:

  • cette technique est généralement plus onéreuse que l'évaporation de l'eau : la chaleur nécessaire pour congeler de l'eau est plus coûteuse que celle utilisée pour son évaporation
  • il existe une difficulté majeure concernant la séparation des cristaux de glace et de la saumure qui nécessite des opérations complexes : il reste une couche limite de saumure collée aux cristaux

⇒ Congeler de l'eau revient plus cher que de l'évaporer

 

  Retour

haut de page