Généralités

2) a. Généralités sur la cristallisation

 

La cristallisation est un changement d'état physique produisant un corps solide de contexture régulière appelé cristal à partir d'une phase gazeuse ou liquide (solution ou bain fondu). La reconnaissance de la cristallisation comme opération unitaire de génie chimique date du début des années 70 avec le développement des modélisations cinétiques phénoménologiques et des équations de bilan de population (d'après Boistelle R. et al.).

Dans notre cas, le système initial considéré est un corps en solution liquide  cristallisation en solution.

Souvent le terme de cristallisation est réservé à la formation des cristaux par variation de température ou de pH alors que le terme précipitation concerne davantage la formation de cristaux par mélange de solutions contenant les réactifs appropriés (d'après Veesler S. et al.). Dans notre cas, il n'y aura pas de distinction entre les deux termes, chacun signifiant la production de cristaux à partir de la solution.

La cristallisation conduit donc à l'apparition de cristaux qu'il faut ensuite séparer et sécher. Ce procédé est utilisé pour obtenir un produit de haute valeur ajoutée dont l'aspect physique ne laisse plus l'utilisateur indifférent.

 

Retour                                                                                                                                                                                              Suivant