Procédés dessalement

1) c. Procédés de dessalement

 

Divers procédés de dessalement existent pour dessaler l'eau de mer et les eaux saumâtres mais beaucoup ne sont pas encore passés à l'échelle industrielle.

On distingue:

  • les procédés avec changement de phase (distillation, congélation, extraction par formation d'hydrates solides...)
  • les procédés avec utilisation de membranes (électrodialyse, osmose inverse, procédé osmo-ionique...)
  • les procédés agissant sur les liaisons chimiques (échange d'ions, extraction par solvants sélectifs...)

Le schéma suivant présente les procédés de dessalement les plus utilisés:

 

Procédés de dessalement conventionnels industrialisés (Maurel A., 2006)

 

 

Il existe donc des procédés conventionnels (distillation thermique, osmose inverse, électrodialyse,...) et d'autres procédés qui sont non conventionnels (distillation solaire, congélation, marais salants, cristallisation,...). Ces procédés sont présentés ci-dessous:

 

Procédés conventionnels les plus utilisés:

 

Procédés non conventionnels: ces procédés sont communément moins utilisés comparé à l'osmose inverse et aux procédés de distillation ou bien ne sont pas encore industrialisés:

Habituellement, les procédés de dessalement non conventionnels permettent d'approvisionner les zones arides en eau douce (Maurel A., 2006).

 

Retour Généralités sur le dessalement                                                                                                                                                 Suivant

Haut de page