ArcGIS

(source: http://www.esrifrance.fr/)

 

     Au cours de notre BEI, nous avons énormément utilisé le logiciel ArcGIS, et plus particulièrement le module ArcMAP. C'est un outil de traitement des données SIG qui peut travailler soit avec des rasters (matrices) soit avec des vecteurs. C'est un outil payant pour lequel l'INP Toulouse possède des licences. C'est un des outils les plus puissants et les plus aboutis pour la manipulation de données SIG.

     ArcMAP nous a servi dans un premier temps à exploiter les différents jeux de données que nous avions récupéré de différentes sources (site du SMIVAL, enseignants etc). Nous avons pu ainsi créer différentes cartes présentant les zones inondables et l'occupation des sols. Dans un second temps, ArcMAP nous a permis de modifier le fichier contenant les bâtiments. Nous avons pu supprimer les bâtiments qui n'étaient pas situés en zone inondable (il n'était donc pas utile de conserver ces maisons). Nous avons également pu modifier le géoréférencement des données de la DIREN car elles étaient correctement géoréférencées, alors que nous avons travaillé sous Matisse avec des données translatées (afin d'améliorer la précision des calculs).

Exemple de carte après traitement sous ArcMAP

 

Google Earth