Beaumont sur Lèze

1) Localisation, caractéristiques de la station

Au niveau du point d'observation nous nous trouvons en amont du seuil de Beaumont-sur-Lèze. La Lèze est entourée de champs cultivés et possède la physionomie d'un canal sur plusieurs kilomètres. La largeur de son cours est d'environ 4 mètres.

                                                   Le seuil de Beaumont-sur-Lèze

2) Observation des berges

Les berges sont encore une fois différentes suivant la rive observée. La rive droite présente un enrochement constitué de gros blocs, et est donc verticale.

                                    L'enrochement de la rive droite, vu du desssus

En revanche la rive gauche n'est pas enrochée mais est, elle aussi, quasiment verticale.

                                                     La rive gauche de la Lèze

3) La ripisylve

La rive gauche est enherbée, et la végétation présente est principalement constituée d'arbres (feuillus : chêne, aulne,...), de roseaux et de ronces. L'espacement des bouquets de deux ou trois arbres est d'environ 4 mètres, sur lesquels la végétation est quasiment absente. On peut observer une bande enherbée entre la ripisylve et le champ cultivé qui jouxte le cours d'eau. Sur la rive droite, l'enrochement freine la pousse de végétaux, mais on trouve de nombreux arbres au sommet de la berge.

                          Roseaux et herbacées qui poussent sur les blocs de la rive droite

En aval de ce site, on va trouver des zones similaires à celles observées à Labarthe-sur-Lèze, avec une largeur de cours d'eau plus importante (5 à 6 mètres), des berges avec des pentes un peu plus fortes, et une végétation plus dense (1 à 2 arbres au mètre carré, beaucoup de végétaux tels que des roseaux, des iris, etc.).

                                  La Lèze en aval du seuil de Beaumont-sur-Lèze


Station suivante