Haies brise crue

     Dans un premier temps, nous avons voulu modéliser l'implantation de haies brise crue à l'amont de notre zone. En effet, il n'y a pas de bâtiments dans la partie amont de notre zone, mais seulement des terres agricoles où les inondations ont moins d'impacts. De plus, la solution des haies est une solution qui a beaucoup été étudiée sur le bassin versant de la Lèze et qui a déjà commencé à être mise en place. Pour plus de détails sur les haies brise crue voir lle lien: haies brise crue. Pour modéliser ces haies, nous avons tracé des zones où le Strickler était de 5, ce qui est très rugueux. L'image suivante illustre l'implantation de ces haies.

Zonage de la rugosité pour modéliser les haies

     Le résultat de la simulation avec ces haies est présenté sur l'animation suivante (cliquer sur l'image).

     Au vu de l'animation, on constate que les haies n'ont aucun effet sur l'inondation. Que ce soit au niveau de l'inondation maximale, ou de la vitesse de crue et de décrue, il n'y a aucune influence. Nous pensons que cela est dû à la façon dont nous modélisons la crue: dans notre cas la crue est due uniquement à un débit de crue qui entre à l'amont. La rivière se remplie donc peu à peu, et le débordement se fait essentiellement orthogonalement à la rivière. Or les haies sont sensées ralentir l'écoulement dans le lit majeur (cf lien précédent), et ne peuvent donc pas avoir une grande influence dans notre cas.

 

Les digues