La Grangette

1) Localisation, caractéristiques de la station

On réalise cette observation en aval de la confluence entre la Lèze et la Grangette (un petit affluent de la Lèze), en aval de Saint-Sulpice-sur-Lèze. Cette zone est totalement agricole et n'est pas proche d'un seuil. Le cours d'eau est large d'environ 3 mètres, et présente de nombreux méandres. 

                                                   Vue d'un méandre de la station

2) Observation des berges

Les rives sont à peu près identiques. On observe des berges hautes d'environ 4 mètres et abruptesdu côté extérieur du méandre et en pente plus douce du côté intérieur. Elles sont fortement érodées, et très creusées par la formation du méandre. Ces berges ne semblent pas entretenues, on n'y note aucune formation anthropique et elles sont sujettes à une forte érosion qui pourrait entraîner des glissement de terrain, malgré la présence de végétation.

 

                                                                     Rive droite

                                                                 Rive gauche

3) La ripisylve

Les végétaux sont présents en abondance, des herbacées , des végétaux hélophytes (roseaux, iris, ...), des arbustes et des arbres, plus diversifiés que sur les autres stations (conifères, feuillus : chênes, peupliers, aulnes). On trouve également une grande quantité de Spermaphytes immergés, qui sont des habitats potentiels pour les macro-invertébrés aquatiques.

                                                               Erosion de la berge

On peut voir sur la photo ci-dessus l'érosion de la berge par le courant de la Lèze.