Le déroulement d'une simulation

1.Le fichier des paramètres

     Pour lancer un calcul avec Télémac 2D il faut ouvrir un fenêtre de commande dans le dossier dans lequel on veut travailler, puis écrire la commande: /telemac2d cas.txt. Cette commande indique qu'il faut lancer l'exécutable Télémac 2D à partir des consignes présentes dans le fichier des paramètres cas.txt. Ce fichier des paramètres s'articule de la manière suivante (cliquer sur l'image).

Exemple de fichier des paramètres (cliquer sur l'image)

 

     Ce fichier permet de donner les instructions que le code doit suivre pour lancer le calcul. Il précise:

-le fichier de géométrie, c'est-à-dire le maillage (geo1 dans l'exemple)

-le fichier des conditions limites (conlim1 dans l'exemple)

-le nom du fichier de résultats à ressortir (ici resu_crue)

-le fichier fortran qui permet dans notre cas de créer la condition initiale

-l'hydrogramme de crue que l'on impose à l'amont

-la courbe de tarage que l'on impose à l'aval

-la durée du calcul et le pas de temps

-la condition initiale

-les conditions limites

-les options de calcul

 

2.Le calcul en régime permanent

     Dans l'exemple précédent de fichier des paramètres on peut voir l'option "SUITE DE CALCUL" accompagnée de "FICHIER DE CALCUL PRECEDENT". Ces deux options permettent de lancer un calcul à partir du résultat d'un autre calcul. Comme nous avons voulu étudier des régimes transitoires (crues) nous avons dû à chaque fois lancer un premier calcul avec un débit constant en entrée. Ce premier calcul permettait d'obtenir une sorte de "condition initiale" de la rivière avec un débit constant. Nous avons choisi un débit de 10m3/s pour définir cet état initial. Ce débit peut sembler élevé par rapport au module de la Lèze qui est de l'orde de 1m3/s mais il est en fait tout à fait raisonnable en tant que débit précédant une crue. Pour ce qui est de la condition limite aval nous avons utilisé la courbe de tarage obtenue avec HEC-RAS.

 

3.Le calcul en régime de crue

     Une fois le régime permanent obtenu, nous avons calculé le régime de crue à partir d'un hydrogramme. Sur la première simulation l'hydrogramme utilisé est un hydrogramme de crue obtenue pour la crue de 2000 à Lézat-sur-Lèze. Pour les autres simulation nous avons utilisé un hydrogramme calculé par le binôme 1 à partir d'une simulation Pluie-Débit du bassin versant (modèle MARINE). Ceci a donc permis une plus grande cohérence du projet. La condition limite aval était toujours la courbe de tarage.

 

Première simulation