Les digues

     Comme les haies ne se sont pas avérées fonctionnelles avec notre modèle nous avons voulu implanter des digues pour prévenir les inondations. Nous les avons implantées comme sur le schéma suivant pour commencer.

Bathymétrie de la zone avec les digues en rouge

     Le résultat de la simulation de la crue 2000 est présenté sur l'animation ci-dessous (cliquer sur l'image pour lancer l'animation).

     L'animation permet de constater l'effet des digues sur la crue. Que ce soit en rive gauche ou en rive droite le phénomène de débordement du lit mineur n'apparaît plus au niveau des digues. La zone derrière les digues semble d'abord protégée des inondations. Puis en rive gauche l'eau fini par atteindre la ville en se propageant parallèlement à la rivière. En rive droite le constat est le même, bien que les bâtiments semblent rester protégés plus longtemps. Ce retard est dû au fait que la digue en rive droite est plus étendue vers l'amont que celle en rive gauche. Comme nous n'étions pas satisfaits des résultats nous avons implanté les digues autrement pour avoir un impact plus important et protéger réellement une partie des bâtiments. La nouvelle implantation est présentée sur la figure suivante.

Bathymétrie avec les nouvelles digues

     Le résultat de la simulation avec les nouvelles digues est présenté sur l'animation qui suit.

     Cette fois, on voit sur l'animation que les digues sont plus efficaces. Celle en rive droite protège les bâtiments à l'intérieur un certain temps, puis l'intensité de la crue fait que la zone se remplit. En rive gauche, l'effet des digues est vraiment important. Pendant presque toute la crue les bâtiments en rive gauche sont protégés. Vers la fin de la crue une petite quantité d'eau finit tout de même par inonder la zone.