Modélisation de la rivière et proposition d'aménagements

     Bienvenu dans le cahier des charges du binôme 2. Notre binôme s'intéresse à la prévention d'inondations sur le bassin versant de la Lèze. Notre cahier des charges s'articule de la manière suivante:

Les objectifs

Les méthodes et les moyens

Les interactions avec les autres binômes

L'organisation du travail

 

Les objectifs

     L'objectif principal de cette partie est la prévention des inondations au niveau de Saint-Sulpice-Sur-Lèze. Le problème des inondations est un enjeu majeur sur le bassin versant de la Lèze, ce dernier subissant régulièrement des crues qui entraînent des inondations. On peut notamment citer les inondations de 1992 à Saint-Sulpice-Sur-Lèze, ou encore la crue de 2000 sur l'ensemble de la Lèze.

     Ainsi, nous nous attacherons à proposer des aménagements permettant d'éviter les inondations lors d'épisodes de crues centennales.

 

Les méthodes et les moyens

     Afin d'atteindre notre objectif, nous avons élaboré une méthode de travail. Dans un premier temps nous nous occuperons de rassembler et d'analyser des données, et principalement des données SIG. Dans un second temps, nous allons créer un modèle numérique de la rivière et nous aidant des données SIG. Nous comptons effectuer cette modélisation à l'aide de la suite Télémac 2D. Nous nous aiderons des données SIG pour créer un modèle réaliste de la rivière et de sa bathymétrie. Puis nous calerons notre modèle à l'aide de données de débits connus. Après avoir calé le modèle, nous simulerons des crues qui atteignent les différents débits de référence (débit décennale, cinquentennale, centennale etc) et nous étudierons les zones inondées. Enfin nous implanterons des ouvrages qui réduirons au maximum les inondations sur notre modèle.

 

Les interactions avec les autres binômes

     Comme chacun des axes de travail, notre axe de travail s'inscrit dans la globalité du projet. Ainsi les différents groupes articulent leur travail autour d'objectifs différents mais complémentaires. Pour ce qui concerne nos données d'entrée, c'est à dire les chroniques de débits, le premier binôme qui s'occupe de la modélisation hydrologique du bassin versant nous fournira des données précises. Nous pourrons travailler sans les avoir mais il sera intéressant d'utiliser les données qu'ils nous fourniront pour optimiser notre modèle.

   Il faudra également rester en contact avec le groupe 3 qui s'occupe de la continuité écologique. En effet il faudra veiller à ce que les aménagements que nous proposerons pour éviter les inondations ne perturbent pas la continuité écologique de la rivière.

 

L'organisation du travail