Présentation

 

Introduction

 

Vous êtes à présent dans la section Optimisation des pratiques agricoles sur le bassin versant de la Lèze. Cette partie est réalisée par le binôme 4 composé de Pierre CHANUT et Fanny VILLENAVE.

 

Le bassin versant de la Lèze est majoritairement agricole avec 71% du territoire consacré aux cultures, 21% de forêts, 5% d'eau et 3% de zone urbanisée. Or avec la rotation des cultures sur les parcelles agricoles, le territoire est plus sensible à l'érosion. Ce phénomène entraîne un moins bon rendement des cultures et une pollution des cours d'eau par fuite des nutriments, sédiments et pesticides. Aussi, l'érosion peut entraîner lors de fortes précipitations des coulées de boues ou glissements de terrain, ce qui a lieu régulièrement sur le bassin versant sur lequel nous travaillons.

 

                            Coulée de boue à Labarthe sur Lèze                Erosion d'une parcelle                                     (Source : SMIVAL)

 

Dans cette étude, nous réaliserons tout d'abord une carte de sensibilité des sols à l'érosion à l'échelle du bassin versant. Ensuite nous verrons l'impact des différentes cultures du bassin versant sur le cours d'eau en terme de transfert de nutriments.

 

Zone d'étude

 

La Lèze est une rivière du Sud de la France qui prend sa source sur le massif du Plantaurel en Ariège. Son cours suit globalement une orientation Sud-Nord. Après un parcours de 70 km elle se jette dans l'Ariège en rive gauche, en aval de Labarthe-sur-Lèze dans la Haute-Garonne.

 

Elle est représentée en noir sur la carte IGN ci-dessous.

 

Zone d'étude du projet (source : www.géoportail.fr)

 

Méthodologie

 

  • Création de la carte de sensibilité des sols à l'érosion

On utilise le logiciel ArcGIS. Nous avons besoin de plusieurs paramètres d'entrée : l'occupation du sol, la sensibilité des sols à la formation d'une croûte de battance, la pente (ou plus exactement l'érosivité du ruissellement) et la sensibilité des sols à l'arrachement ou érodibilité. Une méthodologie plus complète est détaillée dans la section correspondante. La difficulté de cette étude réside dans l'obtention des données, à leur précision et à des simplifications nécessaires.

 

  • Modélisation du transfert des nutriments en fonction des pratiques agricoles

On utilise ArcGIS et SWAT sous ArcGIS (ArcSWAT).

 

Plan

 

Création de cartes de sensibilité des sols à l'érosion

Modélisation des transferts de nutriments en fonction des pratiques agricoles