Prise en main

 

Le code de calcul Marine comprend 5 parties (un aperçu de l'interface est visible en cliquant sur le nom de la partie):

  • Bassin: c'est dans cette partie que l'on définit le bassin versant étudié, à partir d'un MNT et d'un masque. L'exutoire est alors déterminé automatiquement par le code. Le réseau de drainage est également défini par le code. Il est également possible d'ajouter des stations d'observation. Voici le bassin versant de la Lèze tel que nous l'étudions, le réseau de drainage (lignes noires), l'exutoire calculé et la station de Lézat, placée à l'aide de coordonnées Lambert II étendu:

  • Modèles (voir la partie Calage): cette partie regroupe tous les paramètres du modèle: caractéristiques du sol, infiltration, écoulements de subsurface, ruissellement, et caractéristiques du réseau de drainage. Il possible de définir une valeur constante pour chaque paramètre, ou bien d'utiliser une carte (de classe des sols, d'occupation du sol, etc).
  • Evènements: elle contient les évènements pluvieux pris en compte pour les calculs, ainsi que les hydrogrammes observés, utiles notamment pour le calage du modèle et l'optimisation des paramètres.
  • Optimisation: le code offre la possibilité de lancer des calculs d'optimisation à partir de divers critères.
  • Sensibilité: il est possible de faire des calculs de sensibilité des paramètres sur les résultats des simulations.

 

Voici un aperçu de l'interface principale de Marine:

 

 

 

Paramètres de calage