Réalisation de cartes de sensibilité des sols à l'érosion

 

Introduction :

 

Le bassin versant de la Lèze est fortement agricole. Or dans les zones agricoles, le ruissellement lié à de fortes précipitations entraîne le départ de terre par érosion en creusant des sillons ou plus discrètement en emportant les éléments fertiles du sol. L'érosion provoque des dégâts aux terres agricoles mais entraîne aussi une dégradation de la qualité des eaux et le déplacement de sédiments qui forment des coulées de boue. Ces dernières sont destructrices pour les zones agricoles et encore plus pour les zones urbaines.

 

Un enjeu pour le bassin versant est donc de limiter l'érosion des sols. La première étape consiste à identifier les zones sensibles, tant du point de vue de la formation du ruissellement que l'érosion elle-même. C'est ce que nous avons réalisé dans cette partie.

 

Nous présentons en premier lieu la méthodologie utilisée puis une première carte qui nous a servi à éprouver la méthode. Ensuite, nous avons réalisé une deuxième carte à partir des données que nous avons pensé être les plus pertinentes. Finalement nous avons généré une troisième carte en combinant des données des deux cartes précédentes. En dernier lieu nous avons comparé nos résultats à ceux obtenus par le SMIVAL en prenant en compte les observations faites sur les dernières années.