Analyse des Résultats

Il est alors temps de lancer les simulations et d'observer les résultats. Nous avons modélisé les dynamiques hydrauliques et sédimentaires dans deux cas. En premier lieu sur la bathymétrie actuelle avec la présence du seuil sur toute la section de la rivière. Ensuite avec l'installation d'une vanne dans le seuil.

Bathymétrie initiale

Nous commençons par modéliser l'hydrodynamique sur la géométrie intacte, sans vanne.

- Distribution de vitesse en amont du seuil -

Nous observons bien sur la distribution des vitesses une accélération lorsque l'eau passe au dessus du seuil. C'est à partir de ces vitesses que nous avons pu vérifier la mise en mouvement du galet dans la partie Étude théorique préliminaire.

Ensuite nous pouvons lancer le couplage entre Telemac2D et Sisyphe. Nous pouvons alors observer l'évolution, c'est la différence de la bathymétrie au pas de temps souhaité par rapport à la bathymétrie initiale.

- Dépôt de sédiments -

On constate bien un entassement des sédiments au niveau du seuil. On note que le seuil est saturé en sédiments au bout de 6 minutes sous un débit de 48 m3/s. Après saturation le sédiment passe au dessus du seuil et peu alors continuer sa descente vers l'aval.

Le couplage entre Telemac et Sisyphe entraîne une modification de la bathymétrie à chaque pas de temps suite aux évolutions sédimentaires. Nous pouvons alors observer les bathymétrie des coupes du seuil à l'état initial et au bout des 33 minutes:

- Coupe de la bathymétrie du seuil -

En rouge est tracée la bathymétrie après les 33 minutes de crue. On relève très bien ici la saturation en sédiment de l'amont direct du seuil.

Le but de l'ajout de la vanne va être alors d'évacuer complètement tout le sédiment entassé au niveau du seuil.

Bathymétrie avec vanne ouverte

Nous simulons alors l'écoulement après avoir ajouté un creux de 1 mètre de large dans le seuil afin de modéliser une vanne ouverte.

Nous relançons la modélisation sur une période de 33 minutes en temps réel et observons alors les résultats de la dynamique sédimentaire:

- Dépôts sédimentaires -

Les résultats sont alors mitigés. Nous observons d'abord qu'une partie importante des sédiments passe par l'intervalle créé par la vanne ouverte. Cela se voit bien en observant le flux de charriage au niveau du seuil au bout d'une demi heure de crue :

- Flux de charriage -

Cependant une grande partie des sédiments reste entassé dans les parties restantes du seuil. Comme nous pouvons le constater en regardant une coupe permettant la comparaison entre les bathymétrie de l'état initial (marron)  et après l'entassement sédimentaire (rouge) :

- Coupe de la bathymétrie du seuil -

 

Le seuil actuellement présent est un frein non négligeable à la continuité sédimentaire imposée par le Code de l'Environnement. Une vanne incrustée dans le seuil permet d'assurer le passage des galets en cas de crue. Cependant, nos simulations nous montrent qu'une vanne d'un mètre de large n'est pas suffisante et qu'il faudrait donc installer une vanne d'une longueur plus importante sur le seuil déjà existant.