Binôme 1 - Étude du bassin versant

Objectifs :

Deux objectifs principaux sont associés à cette première étude du bassin versant. Elle vise avant tout à vérifier et à proposer des solutions pour rendre possible l'agrandissement souhaité en terme de ressource et de disponibilité en eau.

Dans un premier, une analyse préliminaire de la réponse du bassin versant va s'articuler en deux temps. Ses objectifs sont :

  • évaluer les ressources en eau disponibles sur le bassin versant de Puy-Saint-Vincent
  • quantifier l'impact du réchauffement climatique sur les hauteurs de neige afin d'affiner l'hypothèse d'agrandissement

Dans un second temps, un dispositif pour le stockage de l'eau va être envisagé afin de palier au manque d'eau pendant la période d'étiage hivernale. L'objectif principal est ici de choisir le scénario le plus adéquat parmi les deux suivants :

  • scénario 1 : redimensionner la retenue actuellement existante sur le domaine
  • scénario 2 : créer une nouvelle retenue (choix du site et dimensionnement de l'ouvrage)

 

Moyens spécifiques :

Afin de réaliser les objectifs exposés ci-dessus, le logiciel HEC-HMS ainsi que le modèle GR4J avec un module de neige (modèle degré-jour) vont être utilisés. Ces deux outils permettent de modéliser la réponse hydrologique du bassin versant. Une comparaison des résultats et de leur pertinence pourra ainsi être réalisée.
Google Earth et ArcGIS vont également être utilisés afin de déterminer le choix du site d'implantation de la retenue dans le second scénario.

Afin de faciliter l'exécution des travaux et d'enrichir l'étude, des contacts auprès de professionnels ont été établis, notamment auprès de bureaux d'étude et de nos professeurs.

 

Diagramme prévisionnel :

Les différentes étapes de travail ont été planifiées suivant la durée que nous avons jugée nécessaire pour les réaliser ainsi que leur ordre d'exécution. Le diagramme suivant, illustre le planning prévisionnel de l'étude.


Figure 1 - Diagramme prévisionnel (source : Microsoft Project)

 

Modification du planning prévisionnel :

Au fil de l'avancée du projet, certains conclusions ont entrainé la modification de ce planning. En effet, la retenue envisagée est susceptible d'être impactée par des avalanches. Au vu des risques à l'aval, nous avons jugé pertinent de compléter notre analyse par une étude de la rupture de la retenue. Cette étude a été réalisée à l'aide du logiciel TELEMAC 2D. De plus, le redimensionnement de la retenue déjà présente sur le domaine skiable a été vite abandonnée car irréalisable d'un point de vue technique, sécuritaire mais aussi du point de vue de la ressource en eau.
Enfin, la conception de la retenue a fait l'objet d'un attention plus important que celle envisagée initialement. Chacun des composants de cette dernière a été cité et dimensionné si les données à notre disposition le permettaient.

 

Interaction entre binômes :

Afin d'assurer une cohésion dans la réponse de la problématique globale du projet, les différents travaux des binômes sont articulés entre eux, comme illustré sur la figure ci contre.


Figure 2 - Organigramme d'interaction entre binômes

La vérification de la possibilité d'agrandissement en terme de ressource en eau disponible va nécessiter des interactions avec les binômes 2 et 3. En effet, l'hypothèse d'agrandissement est fixé par ces deux groupes (augmentation des besoin en eau potable et pour les canons à neige). Suivant les résultats obtenus, il sera nécessaire d'informer les autres binômes de l'éventuelle modification, en terme de volume d'eau, de l'hypothèse afin qu'elle soit réalisable.

Des interactions fréquentes sont également nécessaires avec le binôme 4, dont les travaux portent sur l'étude d'impacts. Le dimensionnement qui est envisagé pour les retenues dépend en partie du résultat de leur étude, à la fois pour le site d'implantation et la conception de la retenue.

Le site d'implantation de la retenue sera communiqué aux binômes 2 et 3 afin qu'ils puissent dimensionner le réseau d'eau entre la retenue et les canons à neige ou l'usine de traitement des eaux.