Fonctionnement de l'outil V6.1 utilisé

L’outil utilisé ici est le tableur Excel® V6.1 développé par l’ADEME.

Ce tableur permet, à partir de données chiffrées de matériels, de matériaux et flux de matières entrées dans le tableur, de réaliser une quantification des gaz à effet de serre pour les différentes étapes ou postes du produit, procédé ou activité étudié(e).

Afin de pouvoir réaliser cette quantification et la comparaison des émissions en fonction des postes, une unité commune est utilisée : le Pouvoir de Réchauffement Global (PRG), exprimé en masse d'équivalent CO2. Cet indicateur, bien qu'approximatif, permet cependant de comparer les processus entre eux. Celui-ci est calculé suivant l'impact et la durée de vie dans l'atmosphère des gaz à effet de serre précédemment cités, et rapporté à l'impact du CO2 sur le changement climatique. Le PRG peut être exprimé sur 20 ans ou sur 100 ans. Suivant le temps pris en considération, l'impact des gaz émis sera d'une importance relative. Une autre unité de quantification et de comparaison peut être utilisée : l'équivalent carbone C. Proche de l'équivalent CO2, la conversion est possible grâce à la formule suivante :

$$Equivalent  CO_{2} = \frac{Masse  molaire  C}{Masse  molaire  CO_{2}}\times Equivalent  C$$

Pour faire l'inventaire des émissions humaines, comme cela est le cas pour notre étude, le PRG à 100 ans est utilisé, sous forme d'équivalent CO2 ou d'équivalent C. Les deux unités seront utilisées ici. De plus, la vapeur d'eau et le gaz ozone ne seront pas pris en compte. En effet, la vapeur d'eau et l'ozone ont un temps de résidence dans l'atmosphère très court. De plus, l'ozone n'est émis que de manière indirecte et est difficilement quantifiable de par son instabilité.

 

Le tableur (présenté en figure 1) se compose en plusieurs onglets permettant d'entrer les différentes données collectées sur le produit, le procédé ou l'activité étudié(e) :

  • la description du procédé étudié et la présentation des onglets à disposition ;
  • l'énergie utilisée pour le procédé (combustibles, vapeur et froid, électricité) ;
  • les émissions de CO2 émis ne provenant pas d'une source énergétique, N2O, méthane, halocarbures ;
  • les matériaux (métaux, plastiques, verre, papier, matériaux de construction, produits chimiques, produits agricoles) entrants dans le processus de fabrication ;
  • les emballages et leur composition ;
  • le fret ;
  • les déplacements du personnel (distance des trajets et véhicules utilisés) ;
  • les déchets émis par le procédé ;
  • les immobilisations ;
  • et la fin de vie du procédé.

Figure 1 : impression d'écran de l'onglet "descriptif" du tableur V6.1. Le cadre en rouge présente une partie des différents onglets ci-avant

Des onglets récapitulatifs des émissions par poste et sous-poste sont aussi présents dans le tableur.

Pour chaque onglet, les données entrées sont des masses, des volumes ou encore des puissances consommé(e)s inventoriés. Ces données sont généralement collectées au sein des différents services d'une entreprise ou d'un organisme.

Par la suite, chaque donnée entrée dans le tableur est convertie en masse d'équivalent CO2 ou en masse d'équivalent C (par l'intermédiaire de la formule explicitée plus haut) en multipliant cette valeur par un facteur d'émission (ces facteurs sont regroupés dans un onglet spécifique "facteurs d'émission").

Un facteur d'émission est un coefficient multiplicateur permettant d'estimer de manière calculatoire la quantité de gaz à effet de serre (tout confondu) émise par une activité humaine considérée. Ce facteur s'exprime en kgCO2eq par unité de référence, souvent en km, m3, tonne ou MJ suivant la donnée considérée. Ces facteurs d'émissions ont été estimés par des organismes tels que l'ADEME, et sont caractéristiques de chaque élément répertorié.
Les facteurs d'émission sont répertoriés dans un onglet spécifique intitulé "facteurs d'émission". La liste est non exhaustive. Pour notre étude, certains facteurs étaient manquants, notamment pour prendre en considération les émissions dues aux produits chimiques. De ce fait, ces facteurs ont été extrait de la bibliographie suite à une recherche.

L'émission est alors calculée suivant la formule suivante :

$$activité  \times  facteur  d'émission  =  quantité  de  gaz  à  effet  de  serre  émise$$ 

On obtient alors chaque émission de carbone pour chaque étape de l'inventaire émettrice de gaz à effet de serre. Ces émissions par étape sont sommées afin d'obtenir un total d'émission par poste. Enfin, des graphiques de type histogramme sont alors réalisés, permettant de rendre les résultats et la comparaison de manière plus visuelle. Les incertitudes dues à l'estimation des facteurs démissions utilisés et aux erreurs de données collectées sont traduites par des barres d'erreur au niveau des histogrammes.

La figure 2 présente un exemple de fonctionnement du tableur : la valeur des intrants utilisés pour le site est calculée puis entrée dans la cellule "tonnes utilisées". La valeur est ensuite convertie en kg d'équivalent C et kg d'équivalent CO2. Un total des émissions pour le sous-poste est calculé ensuite. Les émissions de carburant peuvent être prises en compte par différentes données d'entrée suivant ce que l'inventoriste réussit à collecter comme type de donnée (consommation en kW.h, en tep ou en litres). Dans notre cas, le carburant est calculé en volume.

Figure 2 : Impression d'écran de l'onglet "intrants" du tableur V6.1 présentant un exemple de remplissage du tableur pour le cas des intrants du site

Enfin, deux onglets récapitulatifs sont présents dans le tableur. Les totaux des onglets précédents y sont répertoriés, et des graphiques (histogrammes) sont tracés.


Bibliographie

Association Bilan Carbone, 2015, Facteurs d'émissions, http://www.associationbilancarbone.fr/bilan-carbone%C2%AE-facteurs-d%C3%A9missions, consulté en février 2015

Astee, 2009, Guide méthodologique d'évaluation des émissions de gaz à effet de serre des services de l'eau et de l'assainissement

Degrémont, Suez Environnement, Méthodologie et facteurs d'émissions, http://www.lifecarbontool.com/fr/donnees-sources.php, consulté en février 2015