Risques avalancheux

Les avalanches regroupent tous les phénomènes mettant en jeu une masse de neige qui se met brusquement en mouvement et progresse rapidement jusqu'en bas d'une pente. Elles représentent un danger pour la retenue car elles peuvent provoquer sa rupture. Nous ne nous intéresserons ici qu'aux facteurs fixes intervenant dans l'identification des risques. 

Figure 1- photo d'une retenue collinaire impactée par une avalanche. (Source: http://rga.revues.org/1471)

Les différents facteurs influençant la stabilité du manteau neigeux

Différents facteurs interviennent dans la stabilité du manteau neigeux, donc dans le déclenchement d'avalanches. Les informations suivantes sont issues du site de l'Institut pour l'Etude de la Neige et des Avalanches WSL

  • La topographie

Elle comprend la forme du relief mais aussi ses caractéristiques favorisant les avalanches comme dans les combes ou les couloirs d'accumulation situés souvent à proximité des crêtes. 

  • La pente

La pente joue un rôle clef car elle est synonyme de gravité, moteur de l'avalanche. La plupart des avalanches se produisent sur des pentes entre 30° et 40°. 

  • L'exposition

Ce terme comprend à la fois l'exposition au soleil mais aussi l'exposition au vent. Les pentes donnant au nord vont rester longtemps à l'ombre en hiver, ce qui les privera d'un ensoleillement direct. Or ce dernier est responsable des différentes transformations de la neige (alternance de fonte et de regel), ce qui provoquera le tassement et donc la consolidation du manteau neigeux. Au contraire, les pentes orientées au sud recevront un ensoleillement direct favorisant un tassement rapide et une consolidation du manteau neigeux. L'exposition au vent est également importante: les pentes soumises à l'accumulation de neige présenteront une augmentation locale de la charge ainsi qu'un manteau non cohésif donc favorable au déclenchement d'avalanches. La végétation est également à prendre en compte. Comme pour les glissements de terrain, un site boisé favorise la cohésion du manteau et ralentira la progression de la coulée de neige. 

Etude de la station de Puy-Saint-Vincent

Nous étudions les emplacements des quatre sites potentiels pour la construction de la retenue en fonction des risques d'avalanche. 

Figure 2- carte des pentes supérieures à 30° du domaine skiable de Puy-Saint-Vincent (source: www.skitrack.fr)

D'après la carte, il semblerait que seuls les sites 1 et 2 pourraient être directement menacés par des coulées de neige en amont. La position surplombante des sites 2 et 4 semble les protéger de ces aléas. Une coulée dans la retenue pourrait avoir de lourdes conséquences sur la retenue elle-même mais également sur les installations situées en aval (voir l'étude en cas de rupture de la retenue). La mise en place de moyens de protection contre les avalanches pourra être envisagée (voir construction des aménagements associés à la retenue), à la fois pour protéger les installations mais également pour protéger les accès lors de l'apport des matériaux. Ces données peuvent être vérifiées avec la carte des avalanches produites dans le passé donc susceptibles de se produire de nouveau. 

Figure 3- exposition des différents sites potentiels de construction aux avalanches potentielles du domaine skiable de Puy-Saint-Vincent. En rose sont indiquées les avalanches rapportées par témoignage, en beige sont indiquées les avalanches probables par interprétation des phénomènes passés (source: Géoportail)

 

En compilant ces informations, il semblerait bien que seuls les sites 1 et 2 soient directement menacés par des avalanches. 

Conclusion de l'étude et avertissement:

L'étude des cartes topographiques et des phénomènes passés permettent d'estimer les risques potentiels des différents sites par des phénomènes avalancheux. Cependant, les facteurs variables climatiques et météorologiques sont indispensables à mettre en relation suivant les années.