Vanne à installer

Nous avons donc vu précédemment qu'une vanne de 1 mètre de long permettait de faire passer une grande partie des sédiments entassés à l'amont du seuil. Cependant, afin de maintenir une parfaite continuité sédimentaire, il serait plus adapté d'installer une vanne d'au moins 3 mètres de long. Au vu de l'état actuel du seuil, le clapet reste le plus efficace car il n'y a que très peu d'éléments offrant une prise aux embacles.

 

- Exemple de clapet à Tourouzelle sur l'Aude -

[source: Eaucéa]

Une vanne de ce type est actionné par un vérin et son ouverture peut être déclenchée à partir d'une certaine côte d'alerte.

 

Pour entrer parfaitement dans les réglementations imposées par le code de l'environnement, il est nécessaire d'assurer une continuité sédimentaire, le Salat étant référencé  en classe II. Pour cela nous avons vu que l'ajout d'une vanne à la place du seuil permettait le passage des sédiments. L'état des lieux actuel nous suggère grandement un clapet, ce qui résoudrait efficacement notre problématique.