Activité de gestion forestières

Activités de gestion forestières

Le boisement de cette zone est une volonté humaine afin de fixer les sables. La sylviculture est une activité économique permettant la gestion des espaces forestiers tout en assurant la pérennité des bois. L'exploitation des bois se concentre sur les arbres secs : des coupes progressives ( 2 à 3 coupes sur 5 années) maintient leur regénération. L'Office Nationale des Forêts gère leur gestion et contrôle leur exploitation souvent réalisée par des particuliers. Quatre missions principales sont réalisées par l'organisme 4 :

  • la production de bois. Elle est estimée à 1,4 m3/ha/an sur la période de 1996-2010, d'après le document d'objectifs Natura 2000 (DOCOB 1). En moyenne, le bois vaut 10 € le stère.
  • la protection des milieux. En effet, le maintien et l'augmentation de la biodiversité sont favorisés par les activités de gestion forestière
  • l’accueil du public. La création, la réalisation et le suivi d’équipements destinés au public permettent d'assurer cette mission. Ces aménagements sont divers : il s'agit de sentiers pédestres et équestres, des pistes cyclables, des tables de pique-niques. Le financement est en général effectué par les collectivités (Communes, Intercommunalités, Départements…) 
  • la surveillance générale du domaine privé de l’état.

La gestion de la Forêt Domaniale est soumise à la réglementation du Code Forestier, intégré dans les Directives locales d'aménagement et des Orientations régionales Forestières.