Charges et Amortissements

4. Charges

Les charges d’exploitation pour la STEP marine sont les charges d’exploitation (hors amortissement) et les charges réseau définies par RTE dans le Tarif d’Utilisation du Réseau de Transport d’Electricité (TURPE). Les coûts de l’énergie de pompage sont déjà pris en compte dans les revenus de transfert d’énergie (voir paragraphe 3.1.).

4.1. Charges d’exploitation

Les charges d’exploitation comprennent les coûts de personnel, d’exploitation, de maintenance, d’administration, des frais d’assurance et de gestion. Ils sont évalués à 5000 €/MW/an, ce qui fait 4 M€ par an pour ce projet.

4.2 Charges réseau

Pour une STEP, il faut à la fois considérer les charges de réseau de soutirage et d’injection. Les charges de réseau sont définies dans le TURPE en fonction du domaine de tension de raccordement du site considéré. La puissance de la STEP marine, 800 MW, impose un raccordement au réseau public de transport d’électricité au domaine de tension HTB3

   4.2.1. Composante annuelle d’injection

Par site d’injection, le mécanisme européen de compensation conduit à une charge à l’injection de 0.19 €/MWh en HTB3. Ainsi, le montant de la composante annuelle d’injection en considérant la moyenne annuelle des heures de turbinage déterminée précédemment (3035h) est de 461 320€.

   4.2.2. Composante de soutirage (CS)

La composante de soutirage est calculée par la formule suivante :

$$CS = a_{2}.P_{souscrite}+b .\tau^{c}.P_{souscrite}+\sum_{12 mois}CMDPS$$

Avec le taux de charge: $\tau=\frac{E_{soutirée}}{8760.P_{souscrite}}$ (durée pour une année bissextile: 8784 heures)

Avec $P_{souscrite}$, la puissance souscrite, ​$E_{soutirée}$, l’énergie soutirée pendant l’année considérée et CMDPS, les Composantes Mensuelles des Dépassements de Puissance Souscrite considérées comme négligeables (tout comme la composante annuelle des alimentations complémentaires et de secours ou CACS).​

Avec les coefficients suivants en fonction du domaine de tension :​

Au final, la composante de soutirage pour ce projet de STEP (HTB3), en prenant la moyenne annuelle des heures de pompage déterminée précédemment (3710h), génère une charge annuelle de 10.8 M€.

   4.2.3. Composante annuelle de gestion et composante annuelle de comptage

Pour un domaine de tension HTB3, la composante annuelle de gestion est de 7700 €/an et la composante annuelle de comptage est de 2662.32 €/an, avec pour hypothèse un seul dispositif de comptage, propriété de RTE.

5. Amortissements

Les amortissements sont calculés de façon linéaire et la période d’amortissement est 100 années. L’amortissement annuel est donc de 13.9 M€.​

Page éditée par Fabien Higounenc et Matthieu Sécher